En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

13 000 salariés fantômes pour détourner des fonds chez Satyam

13 000 salariés fantômes pour détourner des fonds chez Satyam
 

La quatrième SSII indienne ne compterait que 40 000 salariés, et non 53 000 comme le prétendait son fondateur. Soit 13 000 salariés fictifs, selon le procureur chargé de l'enquête.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • vanakam
    vanakam     

    Il convient de rester prudent. A propos de Satyam de nombreuses informations circulent, et peuvent être manipulés par des gens qui veulent se couvrir pour le passé comme pour le futur. Dans le Hindu du 27/1, le CID (bureau d'investigattion criminelle) emet de "sérieux" doutes sur cette allégation. Il est possible que le chiffre de 53000 recouvre de nombreux contractants à une période de pic.

  • vanakam
    vanakam     

    Audité par PricewaterhouseCoopers

    Merci aux modérateurs de bien vouloir corriger ce gros impair.

  • indep751
    indep751     

    Moi j'avait une petite boite et voulait travailler pour une grosse entreprise de transport public. Le chef de service était d'accord, mais voulait etre salarié de ma société pour qu'il me donne le contrat (5000F/mois de com). J'ai refusé mais il a du le faire avec d'autres.

  • Minablos
    Minablos     

    Nous les patronos français on s'en fichos que les SSIIos Indiennas et autres, trafiqués leur comptos, le principalés c'est que nous puissionos nous en mettre plein les pochas et virés les employétos français sous couverta de la rentabilita.

    Adios los Francéscos, je vous pissos au culos ! Et jé m'en mé plein les fouyous pendantés qué vous crévos.

    PS : Surout continués à achetés des produitos étrangés car comme celas mes pochos continas à grossirés pendant que vous avés des salairerés de misérablos !

  • Sofunny
    Sofunny     

    Satyam était auditée par Ernst&Young. On peut se poser la question du sérieux de ces compagnies d'audits. Ces consultants coûtent une fortune et pour quel résultat ?
    No comment

Votre réponse
Postez un commentaire