En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Ad-Invaders : la publicité au coeur du jeu vidéo 3D

Ad-Invaders : la publicité au coeur du jeu vidéo 3D
 

Cette start-up développe des advergames en 3D temps réel, autrement dit des jeux vidéo en ligne réalisés pour le compte d'une marque et d'un annonceur. Découverte en images.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • Guigou85
    Guigou85     

    Le problème de la pub, c'est qu'il y'en a trop, partout, c'est gavant.
    TV, radio, ciné, internet, téléphone, mail, affiches, bus, métro, taxis, etc...
    Bref, même sans sortir de chez soit on est assailli.

    Finalement, le problème est tout simplement cette société de consommation à outrance. Il faut bien écouler les millions de produits fabriqués, pas toujours pour subvenir aux besoins des gens mais en créer de nouveaux.

  • Shinys
    Shinys     

    Pourquoi tant de haine envers la publicité? OK certains messages publicitaires cherchent à tromper les acheteurs et ils sont nombreux.
    Mais d'un autre coté, comment faire connaitre un "bon produit" vraiment utile, qui nous rendrait service, si on ne le connait pas, s'il n'y a pas de communication autour de ce produit/service ou autre?
    Le rejet systématique de toute forme de publicité est une aberration, le simple bouche à oreille étant déjà une forme de publicité.
    Dans un monde où l'on est submergé de produits en tout genre, la publicité permet de mettre en avant certains d'entre eux (pas forcement les meilleurs il et vrai) mais elle à au moins ce mérite.
    La publicité fait rêver, ok, mais seulement si elle est bien conçue. Un pub pour un yaourt avec une nana a poil ne me fait pas rever, et ne me poussera pas a le consommer.

  • cath6666
    cath6666     

    desolee si je parait enervée dans mon ton, mais la pub est elle-meme une vraie aggression

  • cathy6666
    cathy6666     

    "Avez-vous une recette pour vendre un produit, recuter un nouvel employé, défendre une cause, le tout sans publicité ? "

    Defendre une cause par la "publicité", ca s'appelle la propagande.

    Quand a une "recette pour ventre un produit", ca me rappelle ce qu'on lisait dans les journaux américains en 1860 : "supprimer l'esclavage ? mais vous n'y pensez pas, ce serait la ruine !"

    Peut etre notre société serait plus saine, si un produit se vendait parce qu'il comble un besoin réel et qu'il est de réel qualité, et non pas par de la "réclame" montrant des "gonzesses-a-poil" (maniere de dire que la publicité est avant tout un mensonge par sa nature meme, matraqué encore et encore. Ah oui, les pubeux disent "vendre du reve"...)

    "dans le but de porter un message. "
    Ah, la salissure des mots ! Ca fait longtemps que la novlangue parle de "message" au sujet des pubs. Le degré zero de la communication (aaaaacheteeeez, le je veeeuuuxx !!!), se prends pour le sommum de la philosophie humaniste.

    "Ce n'est pas du "pur placement produit""
    Me prenez vous pour une truffe ? Ca fait longtemps que la pub ne se limite a pas au placement produit, mais a compris l'interet de la com corporate, de la com d'image, etc... sans perdre de vue que vendre encore, plus, davantage, encore, encore, reste le but ultime que des chemins détournés peuvent aussi aider.


    "l'annonceur est le maître d'oeuvre du jeu"
    Precisement, c'est encore pire !!! la manipulation monte encore d'un degré. De phénomène parasite, il devient le coeur meme du sujet. Pas de quoi etre fier

    "C'est l'internaute qui fait le choix de participer au jeu"
    Truffe bis repetita ! Relisez vos classiques, notemment l'effet festinger-cohen : la forme la plus puissante de manipulation consiste a faire croire la victime qu'elle est libre de faire ce qu'on voulait qu'elle fasse.


    "comment pouvez-vous décemment parler de matraquage ou de pollution ?"
    Comment ? Mais parce qu'il me reste trois neurone que n'ont pas grillé le "temps de cerveau disponible" cher à qui vous savez, et que comme dans la fable, le renard a beau se couvrir de la peau du mouton, sa queue dépasse toujours. Tous le but de la manoeuvre consiste, quelque soit les jolis mots que vous utilisez, a tromper et séduire le public par un jeu video gratuit et attrayant, dans le but seul et unique de le matraquer la tete de votre "message" de vente.
    Comme dit le proverbe americain, il n'y a pas de fromage gratuit pour les souris (sous entendu : il n'y a que des appats)

    Je ne vous salue pas, et j'espere que ce produit n'aura aucun succes

  • Z. Mazinger
    Z. Mazinger     

    Avez-vous une recette pour vendre un produit, recuter un nouvel employé, défendre une cause, le tout sans publicité ?
    Les techniques présentées ici (seriousgaming et advergaming) sont des expériences interactives réalisées de A à Z dans le but de porter un message.
    Ce n'est pas du "pur placement produit" (comme vous le suggérez au travers de votre comparaison avec le cinéma). Dans notre cas, l'annonceur (la société, la fondation, l'association, etc.) est le maître d'oeuvre du jeu. Il n'y a pas de "publicité cachée".
    Autre argument : cette façon de communiquer n'est PAS intrusive ! C'est l'internaute qui fait le choix de participer au jeu (qu'il trouve d'ailleurs généralement sur le site du diffuseur!).
    Ayant assimilé cela, comment pouvez-vous décemment parler de matraquage ou de pollution ?

  • cath6666
    cath6666     

    La pollution publicitaire s'insinue encore un peu plus loin, souillant tout ce qu'elle touche...

    A quand les pauses publicitaires pendant qu'on est aux toilettes, ou durant les relations intimes ?

    A quand la poesie de Baudelaire entrelardée de slogans de matraquage publicitaires ?

    A quand une symphonie de beethoven entrecoupée de spots ? Les films le sont déjà...

Votre réponse
Postez un commentaire