En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Apple et IBM nouent une alliance historique

Mis à jour le
Apple et IBM nouent une alliance historique
 

IBM dépose dans la corbeille son expertise dans l'analyse massive de données, les services cloud pour entreprises et un réseau commercial BtoB planétaire. Apple espère ainsi mieux contrer ses concurrents Google et Microsoft.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • Josegaut
    Josegaut     

    Je suis bien conscient de ces questions de formatage... La seule chose qui me pompe est que, Windows étant utilisé PARTOUT (ou presque), passer à un environnement professionnel ou l'on utilise exclusivement Apple nécessite de faire un tas de choses différemment, et pas nécessairement de façon plus productive, je vous l'assure. Cela fait maintenant 28 mois que je travaille dans cet environnement et le connais suffisamment pour y être la personne la plus à l'aise de ma boîte, mais cela n'a toujours pas fait de moi un convaincu alors que je partais au départ avec tout l'enthousiasme du monde à l'idée de travailler sur ces superbes machines. IBM aura du pain sur la planche s'il veut aider Apple à s'implanter massivement dans les entreprises.

  • Alistair
    Alistair     

    Il faudra peut-être commencer par le commencement. 2) Je parie à une clé USB avec protection/cryptage uniquement Windows. Ou une app dans le genre qui se lance au branchement de la clé. 3) Je parie que le DD est formaté NTSF. Sachant que NTFS est protégé par Microsoft, OSX ne peut que lire mais pas écrire dessus. De la même manière d'un disque formaté HFS, Windows ne pourra rien faire dessus. Utilisez dans ce cas le format FAT (32bits - fichier < 4Go) ou exFAT (64bits - fichier > 4Go) qui sont des formats universels reconnus par tous OS. 4) Je parie que la clé USB est formaté FAT sans application de protection cryptage. Formatez la première clé USB 32Go en exFAT, vous verez que allez pouvoir l'utiliser sur n'importe quel système, Linux compris. Quand vous connaissez ça, vous prendrez autant de temps sur PC que sur Mac. Lorsqu'un jour vous allez travaillez sous Linux, vous verez qu'il faut s'adapter à nouveau. Tous systèmes sa spécificité. Il faudra donc commencer par les bases.

  • Alistair
    Alistair     

    "IBM dépose dans la corbeille son expertise dans l'analyse massive de données". Corbeille = poubelle ? Il n'y a pas un problème là ? Car c'est exactement le contraire ???

  • Josegaut
    Josegaut     

    Ma boîte utilise exclusivement du matériel Apple... à l'exception de moi. A l'époque (c'était avant que j'y travaille) une des motivations pricipales était qu'Apple est insensible aux virus (je tousse). Personne ne sait se débrouiller lorsqu'il s'agit de faire un truc un peu "hors du commun" (parfois très basique) sur ce matériel pourtant réputé si simple à utiliser, et c'est donc moi, utilisateur PC, qui suis systématiquement appelé à la rescousse. J'ai dû récemment faire un simple archivage sur support externe d'un MacBook Pro pour copier 5 Gb de données sur un MacBook Air. 1) La batterie du MacBook Air n'étant pas chargée, inutile de vouloir utiliser l'alimentation du MacBook Pro : même nombre de broches mais dimensions du connecteur différentes. Génial 2) Connection d'une clé USB 32 Gb : pas reconnue. 3) Connection d'un disque dur externe 500 Gb : reconnu mais pas moyen de copier des fichiers dessus (sans doute possible mais au prix de manipulations pour lesquelles je n'avais pas le temps) 4) tâche finalement accomplie avec ma clé USB perso. Ce qui prend 5 min sur mon PC en a pris 30. Je pourrais dire la même chose lorsqu'il s'agit d'installer une imprimante réseau, le matériel Apple n'étant pas fichu de faire ça tout seul contrairement à un PC sous Windows. Je suis fatigué, très fatigué de l'aide incessante qu'il faut apporter aux autres pour qu'ils puissent utiliser ce matériel. Il est joli, élitiste et coûteux et conçu pour des utilisations individuelles et essentiellement ludiques. Je comprends qu'Apple ait besoin d'IBM : il y a du boulot pour que cela puisse être prix au sérieux dans le monde professionnel. Quant aux virus, malwares et autres : si Apple arrive vraiment à décoller dans le milieu des entreprises, ils en seront la cible comme les autres.

  • Fakrys
    Fakrys     

    quand androïd aura fait le ménage dans ses applis et se sera débarrassé de tous les malwares (la moitié des applis!) peut être redeviendront-ils fréquentables et moins dangereux pour les entreprises!
    et pour tout le monde d'ailleurs...

    c'est pas parce que ça serait soi disant un système ouvert (tu parles, mon oeil et ils rigolent ou quoi là j'espère) que ça doit être une passoire et un nid de cochonneries!

Votre réponse
Postez un commentaire