En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Apple–Samsung : le tribunal de Tokyo tranche en faveur du coréen

Apple–Samsung : le tribunal de Tokyo tranche en faveur du coréen
 

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • steven75019
    steven75019     

    http://img1.lesnumeriques.com/news/23/23230/ET2700INT-page.jpg
    l'Assus il ressemble a quoi ? decidement c'est une conspiration mondial peut-être ? le gentil Apple face aux méchants asiatiques... par contre marre qu'Apple prennent c'est clients pour des Pigeons

  • Sonyc91
    Sonyc91     

    Apparement, ça ne suffit pas à Samsung de copier l'iPhone et l'iPad. Maintenant, il passe à la copie du Mac avec son dock : http://goo.gl/9t6Kx

    Et du MacBook Air aussi : http://goo.gl/hzgLR

    Ils sont pitoyables :-)

  • zerodefault
    zerodefault     

    la R&D d'apple est très en retard, d'où les attaques répetitives pour freiner l'asiatique. Mais n'oublions pas que la corée du sud devient encore plus puissant face à des contraintes affligées par Apple, car il ne faut pas oublier que la corée a l'habitude de se battre car elle est en état de guerre permanent avec le nord. Alors, dans 2 ans, je parie qu'Apple sera largement dépassé, on n'en parlera plus

  • gabeuz
    gabeuz     

    Il faut qu'apple arrête de se prendre pour le roi de l'informatique. Beurk.

  • adelgos
    adelgos     

    c'est devenu une guerre americo-asiatique,
    une nouvelle forme de guerre, Samsung nous a fait plaisir a l'ifa 2012 et c'est pas encore fini, avec les télés a contrôler avec les yeux.Je trouve que y a du travail pharaonique derrière, et Apple veut recolter quelque milliards pour soi disant une copie

Votre réponse
Postez un commentaire