En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Assises 2010 : la DSI jugée trop à l'écart de la sécurité informatique industrielle

Mis à jour le
Assises 2010 : la DSI jugée trop à l'écart de la sécurité informatique industrielle
 

L'affaire Stuxnet fait ressurgir les vieux dossiers de l'IT. L'occasion, notamment, de remettre sur le tapis la question de légitimité de la DSI à intervenir dans les choix informatiques liés aux processus industriels.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Michel Moreton
    Michel Moreton     

    Bonjour,

    2 remarques.

    1) Si "la DSI [est] jugée trop à l'écart de la sécurité informatique industrielle", je pense que, trop souvent, la DSI est bien loin d'industrialiser volontairement ses processus sécurité. Ne jetons donc pas la pierre trop vite aux Directions Générales alors qu'il est aujourd'hui courant voire normal que la DSI siège dans les comités de direction. Il s'agit de balayer devant sa porte et de se demander si les DSI sont effectivement prêtes à tout mettre en oeuvre pour sécuriser le SI dans les règles de l'art. Quid, par exemple, de l'absence flagrante de séparation des pouvoirs dans l'administration des SI...

    2) Ses assises étant dédiées cette année au monde de la santé, je ferai volontier le parallèle entre le monde industriel et le monde de la santé : les équipements biomédicaux sont aujourd'hui, en général, les plus grosses failles dans la sécurisation du SI. Dans mon cas, ils ont été par exemple un vecteur parfait de diffusion de Conficker et autres petites bêtes...

Votre réponse
Postez un commentaire