En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Atos Origin a fait la moitié du chemin sur la route de la profitabilité

Mis à jour le
Thierry Breton
 
Thierry Breton - Thierry Breton

Visant à combler l'écart de rentabilité entre Atos Origin et les SSII concurrentes, le programme de transformation TOP commence à porter ses fruits.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • salariée en colère
    salariée en colère     

    On nous annonce que la marge est bonne, que les actionnaires vont se passer de dividendes alors on se demande où est passée la marge ! Je me demande pourquoi les augmentations de salaires ne sont pas proportionnelles à la marge. Après des années de vaches maigres les plus pointus trouvent des postes à + 20 %, demain qui fera la marge chez ATOS ORIGIN, Monsieur Breton réfléchissez voulez-vous arriver comme chez FT à des suicides chez nous aussi faute de bon managers ?

  • salariéabout
    salariéabout     

    Evidemment quand on demande à ceux qui rapportent de l'argent de ne pas prendre de congés et aux autres d'en prendre, ça augmente mécaniquement la marge, ça n'est pas du aux compétences du dirigeant.
    Et je vous passe les augmentations annoncées puis annulées...Bref on est pas augmentés mais on a la galette donc on devrait être heureux...on peut peut-être payer nos impôts et facture en parts de galette ..merci Mr Breton vous êtes trop bon et généreux. amen

  • cqfd.qed
    cqfd.qed     

    N'oublie-on pas que M BRETON est celui qui a conduit France Telecom à la "performance économique" au détriment des salariés, comme on a pu le voir ces derniers temps. La force d'une entreprise est dans sa gestion certes ET dans la motivation des hommes et des femmes qui la compose. Cette course à la profitabilité pour les actionnaires, n'a rien de compatible avec la gestion
    humaine...

  • client inquiet
    client inquiet     

    Les performances d'ATOS sont liées à une politique comptable à court terme de son dirigeant au détriment de ses salariés. Les clients d'ATOS sont engagés sur des projets de plusieurs années, quel sera le résultat quand les profils les plus pointus ou expérimentés seront partis sous des cieux plus cléments et remplacés par des jeunes diplomés ? Quel sera le résultat quand les salariés restants seront complètement démotivés par des années de vaches maigres ?

Votre réponse
Postez un commentaire