En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Bien gérer l'open source en entreprise

Bien gérer l'open source en entreprise
 

Devenus incontournables, les logiciels libres imposent aux services informatiques de s'adapter. 01net. tente d'analyser la situation en quatre volets publiés du 1er au 4 décembre.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

36 opinions
  • berlioz77
    berlioz77     

    deux points linux 0.88% donc non il ne progresse pas...

    l'autre point l'informtique moderne à environs 30 ans le libre 10 ans donc le libres n'est plus si jeune.

    Le temps passe, par contre il est vrait que de nouvelle offre arrive dans le libre et la surprise on trouve de grosse boite qui ce foute de l'esprit du libre (IBM, MS, Oracle etc ...)

  • berlioz77
    berlioz77     

    - Pourquoi un éditeur ne pourrait pas garantir son programme en GPL ?

    la question serait plustot pourquoi un éditeur ne devrait pas garantir son programme en GPL... Rien n'oblige l'éditeur à faire ce travail car il n'est plus maitre de son code ...

    Pour cette raison je suis opposé aux déploiment de libre dans ma structure...

  • fldj
    fldj     

    quel passion, en tout cas cela prouve que c'est un sujet chaud chaud.
    Néanmoins vos explications Mr Caster ont été claires, refletant une réalité pragmatique.
    Cela prouve que le libre devient de plus en plus complexe demandant beacoup de compétences.

  • tssssss
    tssssss     

    STUPIDE
    l'open source s'est inspiré de l'existent et inversement!!
    (tout comme ie s'est inspiré des onglets de firefox par ex)
    de plus M$ ne s'est pas ennuyé vis à vis d'App£e
    enfin du coté open source ils ont eux aussi été copié par M$
    de plus en relation avec ton lien la communauté a répondu q'uils étaient pret à faire quelque chose pour autant il fallait le prouver !! et qeu l'inverse n'etait pas à exlcure si on se donne la pein de chercher ....
    tu crois que balmer est partiel dans tout ca t mignon
    OOo est "sponsorisé" par Sun et IBM... entre autre...
    je crois qu'ils s'y connaisent un peu ces deux là
    en matière de loi de brevet et de techno...
    toi t'arrives tu poste un lien sans argument et quand on relit ce lien c un peu plus mititgé que ton titre de post
    si tel était le cas, M$ aurait gagné le proces (ou la menace) et les thunes comme ils le font toujours ^^
    rien lu là dessus moi
    la technique M$ du fear us
    bref c un post de merde comme on dit avec du réchauffé
    et puis franchement je m'en fous, ils nous arnaquent sur lesprix depuis 15ans, assassine la concurrence
    et sont régulièrement dans le collimateur de la ce ou des usa en terme de monopole ou de concurrence déloyale
    et je rappelle que piraté m$ office 97 il suffisait de taper 012456789 ^^
    si tu veux troller apporte un truc récent au moins

  • nahpets
    nahpets     

    Le licence GPL (ou la LGPL) est attachée à la FSF et s'utilise sans modification de la version originale en anglais. Les versions françaises n'ont aucune valeur en dehors de celle d'informer plus facilement :

    Extrait de l'original
    -------------
    The GNU General Public License (GPL)
    Version 2, June 1991

    Copyright (C) 1989, 1991 Free Software Foundation, Inc.
    59 Temple Place, Suite 330, Boston, MA 02111-1307 USA

    Everyone is permitted to copy and distribute verbatim copies
    of this license document, but changing it is not allowed.
    ------------

    Il n'existe donc aucune version française officielle de la licence et d'ailleurs dans l'introduction d'une version française, on lit ceci et c'est une mention obligatoire pour toute version non originale en anglais :

    « Voici (http://www.linux-france.org/article/these/gpl.html) une adaptation non officielle de la Licence Publique Générale du projet GNU. Elle n'a pas été publiée par la Free Software Foundation et son contenu n'a aucune portée légale car seule la version anglaise de ce document détaille le mode de distribution des logiciels sous GNU GPL. Nous espérons cependant qu'elle permettra aux francophones de mieux comprendre la GPL. »

    Ce texte en français annonce donc dès le début qu'il ne n'est pas une version officielle de la licence. Donc inapplicable.

    Je pense que votre avocat n'a pas la connaissance de ce domaine mais je suis étonné qu'il n'est pas lu l'introduction de la dite licence en français.

    Ensuite vous dites que vous vendez des solutions avec du libre incorporé. Et sur ce point ph75 a très bien résumé la situation entre la LGPL et la GPL.
    Vous pouvez très bien vendre du code lié à du code sous LGPL sans toutefois vendre la code sous LGPL mais vous ne pouvez pas vendre le code lié à du code sous GPL. Par contre rien ne vous interdit d'avoir une partie de votre code sous GPL et une partie en propriétaire s'ils ne sont pas liés au sens code. Exemple : vous avez besoin d'un serveur mysql modifié pour faire tourner votre logiciel ; vous modifiez mysql selon votre besoin et vous publiez obligatoirement le code avec les modifications faite ; vous développez ensuite votre application qui s'appuiera sur le serveur mysql modifié et là vous pouvez avoir un logiciel propriétaire mais ce dernier ne doit rien comporter en GPL.

    Par contre il existe des licences libres qui donnent plus de possibilités au niveau commercial : je les connais moins mais apache ou bsd permettent de faire du logiciel commercial en respectant quelques règles simples.

  • nahpets
    nahpets     

    Soit il y a une erreur dans le message LGPL au lieu de GPL, soit vous avez la bibliothèque en LGPL et donc le passage en GPL n'a rien changé au fait que vous puissiez utiliser la bibliothèque en LGPL.

    Ensuite, pour votre soft en développement, pourquoi avoir publié le code d'une manière quelconque puisque ce n'est qu'à partir du moment où vous diffusez vers des clients que vous avez l'obligation de publier l'origine du logiciel et l'obligation de publier toutes les modifications faites à ce dit logiciel, si tant est que vous en avez faits.

    Ensuite, si vous avez utiliser une bibliothèque LGPL ou GPL, vous aviez depuis le début décider de ne faire aucune modification sur le code du produit en version LGPL ou GPL ? Vu votre volonté de secret, il est en effet impossible que vous puissiez avoir envisager de le faire à cause de la clause de publication, Article 2, de la GPL.

    Je comprends très bien la raison du secret d'entreprise pour ne pas diffuser un lien vers votre logiciel, par contre je reste très étonné de votre volonté de ne pas parler et dire quel est cette bibliothèque qui est en libre accès sur le web ou tout au moins quelque part puisque en GPL. Ne vous connaissant pas, ne connaissant pas votre société, je ne vois pas comment on pourrait ne pas avoir accès à ce fameux logiciel libre et je ne parle de votre logiciel, je parle juste de la bibliothèque.

  • Seb2412
    Seb2412     

    Je ne comprends pas pourquoi ne pas donner le nom d'un projet de cette librairie sous GPL ? A moins que ce soit un projet qui n'existe pas ?

    Et vous commercialisez un produit mais ne pouvez pas donner son nom ? A moins qu'il n'existe pas non plus ?

    Pour ma dernière question c'est relativement simple : vous utilisez la librairie X sous LGPL dans votre produit, et donc fort logiquement elle est intégré dans votre produit et sur des supports (disque dur, Cd , etc ... )
    Donc je ne comprends pas trop comment vous pouvez ne plus avoir accès a cette librairie du jours au lendemain...

    Et je reste sur ma première position que votre histoire est une histoire inventé.

  • Yan Caster
    Yan Caster     

    Cher Monsieur excusez moi si j'ai pu m'emporter tout à l'heure mais votre manque de respect vis à vis de notre travail m'a complètement bouleversé.

    La librairie dont je parle est assez particulière pour que je ne vous dévoile son nom.
    A juste titre, celle-ci n'existe plus en version LGPL à l'heure ou je vous parle et l'existence même du produit que nous commercialisation, m'interdit d'entrer plus loin vers votre question.

    Concernant l'accès de cet auteur vers notre soft en développement, nous avons fait des recherches et il s'avère que celui-ci n'a pas eu grand chose à faire du fait que nous fournissions les termes de la licence LGPL où figure son nom.

    Pour la dernière question, je vous prierai d'être un peu plus explicite afin que je puisse vous répondre.

  • ph75
    ph75     

    C'est bien ce que je disais en dessous, vous cherchiez à incorporer une librairie GPL dans un logiciel qui serait resté propriétaire ...
    Et c'est bien ce qui est interdit par la GPL, contrairement à la LGPL ...
    La GPL a justement été conçue pour éviter le pillage du code GPL qui se retrouverait ensuite dans des applis propriétaires ...
    C'est le problème de Free en ce moment ...

  • Yan Caster
    Yan Caster     

    Excusez moi du retard à vous répondre mais suite à votre propos j'ai appelé notre avocat pour un éclaircissement du point que vous avez soulevé et il s'avère bien que seul l'article en langue française s'applique dans notre pays.

    Ainsi, celui ci maintient sa position (qui d'après lui lui a demandé beaucoup de recherche à l'époque du problème).

    Celui ci m'a indiqué également que certaines choses diffères entre les licences open source déposées à l' étrangé et en France.

    Je ne dis pas que nous avons parcourus tous les recours à l'époque mais il s'avère que toutes les particularités internes à ces licences ici ou ailleurs
    réclament un coût de recherches légales que nous n'avons ni les moyens, ni le temps d'assumer sans que cela engendre une perte pour notre entreprise ou un coût supplémentaire sur les produits que nous diffusons.

    Par ailleurs je tiens à préciser que les solutions que nous vendons , ne sont pas gratuites, ce qui peut aussi expliquer cette nuances sur la licence lors de la distrubtion de ceux ci.

    Tous ces développement embarquant des parties de logiciel libre on un coût que nous essayons chaque jour de revoir à la baisse (surtout en cette période) et ainsi pouvoir répondre rapidement et au mieux aux demandes de nos clients.

Lire la suite des opinions (36)

Votre réponse
Postez un commentaire