En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Bien référencer son nom de domaine à l'étranger

Mis à jour le
Bien référencer son nom de domaine à l'étranger
 

Déposer sa marque avec plusieurs extensions de pays est le refrain préféré des bureaux d'enregistrement de noms de domaine. A juste titre, car cette stratégie permet d'être visible sur les marchés d'export. Preuves à l'appui !

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Designbylol
    Designbylol     

    bel article merci ;)Je reconnais avoir testé cette stratégie sur un nom de domaine.Le fait d'avoir les terminaisons de plusieurs pays est intéressant aux conditions que le site soit hébergé chez le pays ôte, que le contenue soit en accord avec le site et qu'enfin certain registrars ne fassent pas du page parking avec les NDD non encore exploités.

  • scavenger
    scavenger     

    Cette solution est en effet une bonne alternative lorsqu'il s'agit de sites en langues différentes. Mais justement, dans le cas de la Belgique ou de la Suisse, on risque de se heurter à un autre problème du référencement, il me semble...

    Supposons que j'aie effectivement deux sites francophones, l'un en Belgique, l'autre en France, avec chacun leur propre TLD .be et .fr... Étant donné que la langue est la même, j'aurai donc des contenus strictement identiques (à supposer que l'offre est la même sur les 2 sites, ou que les noms de domaines pointent tous 2 vers le même site). Comment, dans ce cas, éviter le duplicate content auquel je m'expose ?

    Il vaut mieux en effet préférer la solution édictée ci-dessus, qui va permettre de décliner un site en fonction d'une langue et non d'un pays...

  • Seb_2411
    Seb_2411     

    Google permet de specifier pour chacun de ses domaines sous domaine ou sous repertoire un pays visé.

    Il est donc tout à fait coherent de miser sur un ".com" et ensuite préciser à google les pays visé.

    www.blabla.com/es/ : espagne
    www.blabla.com/fr/ : france
    www.blabla.com/be/ : Belgique Etc...

Votre réponse
Postez un commentaire