En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

BlackBerry : la situation est grave, mais est-elle vraiment désespérée ?

BlackBerry : la situation est grave, mais est-elle vraiment désespérée ?
 

L’avenir du groupe canadien reste incertain. L’arrêt de la production hardware fait partie des éventualités. Mais est-ce suffisant pour donner un avenir au fabricant canadien ?

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • sarahspirit
    sarahspirit     

    La compression des données à disparu uniquement pour le BIS (particuliers, ce qui évite le surcout d'une option BlackBerry dans l'abonnement) . Le BES entreprises est toujours le même, avec compression data.

  • Crystal30
    Crystal30     

    Supprimer la compression du BB7 a été l'une des plus grosses erreurs que RIM ait pu faire car c'est exclusivement le cout du roaming qui a fait le succès des BB en entreprises. Au final, si l'on se base sur de vrais statistiques entreprises comme celles du CRIP, on voit que seuls 12% des utilisateurs de BB7 souhaitent évoluer vers BB10 alors que, contrairement à ce que disent les media,Windows phones représente déjà 35% des entreprises en France.D'apres mon fournisseur SFR, les quelques Q10 qui ont été vendus l'ont été...a des particuliers.en parallèle, de plus en plus d'entreprises en reviennent de Apple.seul Android,tire de plus en plus son épingle du jeu...il y a donc beaucoup de fous qui mettent leurs données critiques chez Google..au final, pour moi, blackberry s'est tiré une balle dans le pied...et va perdre très rapidement la plupart de ses clients historiques a qui il ne vend même plus de terminaux v7 decents....un vrai suicide..

  • sarahspirit
    sarahspirit     

    [erreur de manipulation]
    Pour conclure, j'espère (sans intérêt particulier sinon celui de défendre mon métier et l'avenir de ces outils connectés) qu'ils s'en sortiront. Car cet OS est sans nul doute le meilleur actuellement disponible sur le marché pour les systèmes embarqués (nombre de mes confrères peuvent le confirmer). Il serait dommage pour tous, et en premier lieu le consommateur, de passer à côté d'un tel produit. Il leur reste une chance que la bourse et les médias auront bien du mal à contrer : le bouche à oreille. La satisfaction des utilisateurs est extrêmement positive et pourrait bien peser dans la balance [pour faire une analogie certes éloignée mais suffisamment parlante, combien de d'excellents films de cinéma ont fini par trouver leur public alors même que la presse et les majors ne les supportaient pas ?]

  • sarahspirit
    sarahspirit     

    Développeur sur les OS mobiles (iOS, Android, BB10 et WP), je souhaite apporter un éclairage sur la situation de BlackBerry.
    Celle-ci n'est en effet nullement due à la qualité de leur nouvel OS et de leurs Smartphones. Cet OS est largement équivalent (voire même supérieur) en termes de performances comparé aux OS d'Apple et de Google. Leurs Smartphones, idem.

    Malheureusement, la bataille ne se joue plus à ce niveau. Les 2 raisons majeures qui pénalisent BlackBerry aujourd'hui sont : la bourse (qui ne cherche que du profit rapide et ne soutien pas BlackBerry suffisamment pour lui permettre de défendre sa position) et les médias (qui subissent la dominance des deux acteurs majeurs du marché, qui subissent la mode du buzz à tout prix, le nombre de clics à enregistrer sur leurs sites, les budgets pubs, etc. et qui de fait, ne relaient pas suffisamment et qualitativement la réalité de l'offre BB10).

    Cette situation est bien triste, ubuesque, dangereuse à termes pour le consommateur et les entreprises.

    Imaginez un instant un monde où il n'existerait plus que 2 marques automobiles avec une impossibilité chronique pour un challenger de s'implanter, et ce quelque soit la qualité du véhicule...

    Une preuve sur la pertinence de cette observation ? La situation quasi identique pour Microsoft et son OS mobile WP qui ne parvient pas non plus à décoller. Et ce, en dépit d'une "puissance de feu" bien supérieure à celle de BlackBerry.

Votre réponse
Postez un commentaire