En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Capgemini prévoit 3 500 embauches en France cette année

Capgemini prévoit 3 500 embauches en France cette année
 

En dépit de la crise, la SSII maintient un prévisionnel de recrutement soutenu. Particulièrement à destination des jeunes diplômés. Explications de Geoffrey Burns, directeur de recrutement de l'entité Application Services.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • SamDezholles
    SamDezholles     

    Capgemini licencie ses seniors (plan 'Pyramide des Ages' lancé dès la mi-2012), recrute des jeunes et.. apparaît perdre beaucoup d'appels d'offres et de crédibilité chez les grands comptes !

  • Un futur ex-Cap
    Un futur ex-Cap     

    Employé cap depuis bientot 7 ans, et ayant un salaire a peine supérieur aux nouveaux embauché, et des résultats toujours au delà des objectifs ainsi qu un taux d'activité de 95% enivron, je n'ai pas été augmenté cette année, et le message était en gros : c'est mieux d'avoir 10 jeunes exploités que 6 personnes expérimentées. Et oui c est normal d etre payé 30% en dessous du marché à Capgemini.
    Du coup cette année est la dernière, et je déconseille quiconque n a pas la fibre d un requin de rester trop longtemps à Capgemini.

  • seniorIT
    seniorIT     

    Un autre manière affichée par Cap Gemini pour réduire ses coûts : le JEUNISME !
    Ce bougre de HERMELIN ne s'en cache pas lui-même dans la plus totale désinvolture :

    Dépêche AFP, 23/09/2011 à 13:29
    http://www.daily-bourse.fr/les-ssii-ne- ... opnhre.php
    Les SSII ne voient pas la crise, mais sont prêtes à réagir (Paul Hermelin, Cap Gemini)

    "Les sociétés françaises de services en informatique (SSII) ne ressentent pas l'impact de la crise financière sur leur activité, mais sont prêtes à réagir si le besoin s'en faisait sentir, a affirmé vendredi le directeur général de Capgemini, Paul Hermelin."

    (...)

    "Sur 2011, nous tenons les plans d'embauche de fin d'année, nous ne les avons pas réduit", a assuré M. Hermelin. Mais "on va probablement chercher à recruter plus de jeunes pour réduire un peu nos coûts salariaux".

Votre réponse
Postez un commentaire