En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Comment recruter sans discriminer ?

Lutter contre les discriminations est une préoccupation des recruteurs et des entreprises. Tel était le thème du débat organisé hier, à Paris, par l'éditeur R.Flex Progiciel.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • Justicia
    Justicia     

    Je suis en partie d'accord avec votre raisonnement. Choisir, c'est discriminer... forcément.
    Des questions me taraudent : Pourquoi, les recruteurs issus de la "diversité" (pour utiliser le terme hypocrite consacré) sont ils si peu nombreux dans les fonctions RH ? Pourquoi les recruteurs sont ils si "frileux " de choisir à compétences égales, des candidats issus de cette fameuse diversité ? (ce sont des constats qui plongent les intéressés dans une grande solitude) Pourquoi, les générations des trentenaires (et plus) reproduisent les choix en matière de politiques de Relations humaines de leurs aînés ? (c'est bien connu, un recruteur choisira nonobstant en fonction des compétences, une personne qui lui ressemble), Pourquoi la "majorité" n'a pas le courage d'intégrer au sein de l'entreprise ces "minorités" ? (naïve question....) Pourquoi les entreprises qui font du chiffre et en position de force n'impose t- elle pas à ses clients de traiter avec ses salariés de "la diversité " ? Pourquoi la bêtise humaine se reproduit - elle ainsi ?
    Nous allons tous, à ne pas laisser cette diversité accéder à l'emploi, droit dans le mur. Des solutions tant institutionnelles que sociales existent. Je souhaite que cette génération des trentenaires qui ont forcément à un moment donné de leurs parcours scolaire, sur les bancs de la République, écolier ou étudiant, connu une personne de la "diversité", d'aider à ce que les mentalités changent, de ne pas oublier leur amis, de ne pas se rendre complice de ces discriminations. Nous sommes tous des consommateurs et nous sommes en droit d'exiger de ces entreprises de recruter des personnes qui ressemblent à tous leurs clients !

  • Bibract
    Bibract     

    Je ne saisi pas le sens du mot "éthique" dans un débat de drtoi du travail. Si ce mot avait un sens, le code du travail n'existerait pas puisque chacun aurait la situation qu'il mérite. Ethique, ethique... c'est pas ce nouveau concept qui permet de dire le contraire de ce qu'on fait en indiquant que la prochaine on fera mieux ?

  • be-boost
    be-boost     

    très bon sujet ou les compétences doivent primer sur tout autre critère. en fait il ne devrait y avoir que cela

  • etpisctout
    etpisctout     

    Par définition choisir c'est discriminer. A partir du moment où il y a plusieurs possibilités et une seule qui doit être retenue, cela signifie que l'on va obligatoirement exclure les autres.
    Après, critères objectifs ou subjectifs, débat interminable et stérile.
    Si aucun commentaire déplacé n'est fait par le recruteur, comment savoir pourquoi l'on n'a pas été choisis ?
    Couleur de peau, sexe, allure, handicap ... ou tout simplement profil moins intéressant que d'autres pour le poste à pourvoir ?
    Quant à la discrimination soit disant positive, la bonne blague.
    Comment peut-on prétendre combattre un phénomène en appliquant les méthodes que l'on comdamne, à savoir faire un choix sur des critères qui ne sont pas liés aux compétences nécessaires pour le poste à pourvoir ?
    A compétences égales, j'ai du mal à comprendre en quoi c'est mieux de choisir une femme, un noir ou un asiatique plutôt qu'un homme ou qu'un blanc ? quelle différence avec le fait de faire l'inverse ? Qu'est ce qui est positif là dedans ? Cela relève juste de la même injustice.

Votre réponse
Postez un commentaire