En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Construire son Linux en ligne et à la carte avec Suse Studio

Construire son Linux en ligne et à la carte avec Suse Studio
 

Novell a lancé un service en ligne pour créer des « appliances logicielles » s'appuyant sur Suse Linux. Cet outil intéressera surtout les éditeurs et les intégrateurs pour diffuser des logiciels.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • otodid^kt
    otodid^kt     

    Création de la matrice, distribution des images à distance, sauvegarde de l'image, machine virtuelle de l'image, que demander de plus simple pour migrer en toute tranquillité sans bouger de "chez soi" ?

    Avec wput, la vie est belle ...

  • mouarf76
    mouarf76     

    Ce que je te dis, c'est que quand tu disposes d'une console ET d'un outil graphique tu finis toujours par utiliser la console. Ca c'est ce que j'ai observé, pour des raisons de simplicité évidentes.


    Ceux qui ont envie de se déplacer dans 5 menus et 7 sous menus et leurs onglets car ils aiment ça naviguer longtemps pour régler le moindre truc, c'est leur problème.

    Mais tu vois sous une distribution GNU/Linux récente, tu auras le choix:

    Soit la complexité de déplacement à la windows dans des menus (l'interface windows est même en retard par rapport à KDE 4 ou le futur gnome-shell).

    Soit tu tapes directement ce que tu veux.

    Allez encore un exemple:

    Si je veux installer emesene (logiciel de messagerie instantanée se connectant au réseau msn), j'ai deux choix (même davantage):

    1) Ou bien je clique dans "application" / "ajouter" / "défiler les applications" / "cliquer sur emesene" / entrer mon pass et en 31 secondes le soft est téléchargé/rangé dans les menus etc.

    2) Ou bien je tape; installe emesene et mon pass.


    Toi même tu finirais par choisr la solution 2) car c'est direct, instantané, ARCHI simple. Ma fille de 8 ans s'installe ses jeux comme ça.

    Comme en gros, il doit y avoir à peu près 10 commandes utilisées très fréquemment, ça s'apprend en 1 heure à peu près. Windows a beaucoup lobotomisé en n'incluant pas une console à côté de son interface. Je me sens complètement prisonnier dans un windows. De toute façon, quand on en reste au superficiel (des screenshots qui font peur parce qu'il y a du texte et des impressions entretenues par des millions d'ignares) sans utiliser vraiment, on peut pas avoir un avis éclairé sur le sujet.

  • chel2
    chel2     

    comme le dit mouarf76, la ligne de commande est un choix. Pour avoir refusé en bloc la ligne de commande a mes début, aujourd'hui je passe souvent par la quand je veux pas attendre.

    Pourquoi, non de dieu, pourquoi! faudrait-il retirer la ligne de commande juste parce que ça rebute? Est-ce qu'on demande a Windows de retirer leur console Command?!?

    Les copier/coller, c'est simplement pour pas se taper de tas de screenshot...

    Les gens ont vraiment perdu l'habitude d'avoir le choix on dirait...

  • Paulux Medicis
    Paulux Medicis     

    Mais c'est la présence de ligne de commande qui rebute le commun des mortel de passer définitivement à Linux.

    Quoi que de plus ennuyeux que de copier coller dans un terminal, une ligne de commande dont on ne comprend rien ou que l'on en a rien à faire.

    Tout le monde ne souhaite pas être bac +5 en info, puis en rêver la nuit.

    L'informatique est d'abord un outil et pas une obligation ennuyeuse.

  • mouarf76
    mouarf76     

    Paulux on dirait que t'as une expérience, comment dire, ...lacunaire des distributions récentes GNU/Linux.

    Ca fait bien 5 ans que pour administrer une ubuntu ou une mandriva tu te ballades dans les menus de ton interface graphique, OU BIEN, si tu veux aller plus vite, tu tapes directement ce que tu veux (tellement plus pratique que de faire du rodéo dans un clikodrome).

    Exemple, chez moi, pour mettre à jour mon pc, soit j'attends l'icone de notification, je clique droit, je sélectionne mise à jour puis je tape mon passe admin,ou alors plus simple, beaucoup plus confort, je tape: ajour et le pass.

    A l'usage, tu finis par connaitre (en adaptant) tes propres commandes, et quand tu réutilises un winwin, tu te sens frustré de devoir cliquer/cliquer/chercher dans le menu/cliquer/changer l'onglet, recliquer (c'est chiant hein ?) alors qu'en tapant direct ce qu'on veut c'est au plus 7 ou 8 touches de clavier.

    C'est l'absence de ligne de commande puissante qui est un très gros défaut, pas le contraire.

  • otodid^kt
    otodid^kt     

    Je vais pouvoir vite programmer de l'application métier international dessus.

  • Paulux Medicis
    Paulux Medicis     

    Pour une fois, c'est bien car quasiment tout se fait en WYSIWYG, ca change de la l'éternel ligne de commande de linux, dès que l'on veut faire quelque chose de bien.

Votre réponse
Postez un commentaire