En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Dans l'open source, on n'est jamais mieux servi que par soi-même

Dans l'open source, on n'est jamais mieux servi que par soi-même
 

Choisir le logiciel libre nécessite d'acquérir des techniques, d'organiser de la veille et de développer la culture de l'open source.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • berlioz77
    berlioz77     

    Bonjour,

    Juste une petite remarque, le niveau des informaticiens sur le libre n’est pas supérieur au autre (sinon les boites voudraient les embauchés et ils seraient beaucoup plus cher à payer).
    La grosse différence est que si on n’a pas un supérieur qui nous dit tu utilise tel langage ou tel produit, on choisie son langage de prédilection et ou on à le plus de facilité.
    Mode anti libre ouvert :
    En générale les mecs qui bosse sur du libre son des personnes qui se sont fait viré de leur boite et qui on développé leur solution dans leur coin !
    Mode anti libre off
    Plus sérieusement je rigole sur cette dernier phrase et je sais que sais faut mais on peut dire des conneries très vite en interprétant une idée n’importe comment.
    Les informaticien ne sont pas meilleur dans le libre et le proprio. La seul différence entre un bon et un mauvais et son salaire…

    Cordialement.

Votre réponse
Postez un commentaire