En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

De nouveaux droits pour les salariés de SSII détachés chez le client

De nouveaux droits pour les salariés de SSII détachés chez le client
 

Le Code du travail prévoit qu'ils soient comptabilisés dans les effectifs du client et qu'ils participent aux élections des délégués et du CE.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • Guimo
    Guimo     

    Tout est dans le titre...

    Sinon je plussoie EPSIG. Les SSII devraient choisir entre "Service Informatique" et "Achat de compétences" (type Interim).
    Grâce au fabuleux système de SSII à la francaise, on se retrouve avec d'un coté des SSII sans capitalisation technique, et de l'autre des clients qui ont de la capitalisation mais qui aimeraient s'en débarrasser... Bref un système perdant-perdant. Et quand l'état passe un appel d'offre pour informatiser la paye des fonctionnaires, aucune SSII française n'est capable de répondre :(

  • Acesjournalistes
    Acesjournalistes     

    Un article de loi "dispose", il ne stipule pas !

  • epsig
    epsig     

    Je ne pense pas que ces mesures auront une quelconque répercussion sur ce qui se passe aujourd'hui, j'aurai préféré que les SSI soient déclarées comme faisant partie des sociétés d'interim officiellement, au même titre qu'addecco ou manpower. On éviterai ainsi les discourts de développement de carrière bidon ou de progression dans l'entreprise. Après totu les interimaires n'y ont pas le droit eux.

  • qui a tout vu ou presque
    qui a tout vu ou presque     

    Peut être vrai mais a contrario voici un exemple de ce qui arrive parfois : quand un client se répand en éloges auprès de la SSII au sujet d ' un ingénieur excellent pour le garder (mais en sachant qu' elle s' en débarrassera en un coup de téléphone le moment venu) , la SSII augmente + ou - vite la facture de manière faramineuse mais presque pas le salaire de l 'ingénieur,et prétend que celui-ci a monté de 1 ou plusieurs échelons , ce qui est faux. Bien entendu ces tractations se passent à l' insu de l 'intéressé. En revanche ce qui risque d' arriver avec ces dispositions c' est que des médiocres appuyés par des lobbies ou syndicats puissent se faire embaucher de force. Moralité : les meilleures compétences sont sabotées.

  • Bingo75
    Bingo75     

    Ces dispositions ne sont elles une manière de reconnaitre que les salariés de SSII placés en longue durée sont en fait des salariés à part entière des entreprises clientes? Cela ne va t il pas rendre les rapports salariés/SSII plus compliquées ces dernières sociétés pouvant craindre d'etre accusé de travail dissimulée par leurs salariés? est ce à dire qu'à partir d'une durée de placement de 1 an, une SSII pourra t elle s'inquieter de voir un employé revendiquer devant une instance juridique une embauche chez un client ?

Votre réponse
Postez un commentaire