En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Debian 5, une sérieuse alternative à Windows 7 pour l'entreprise

Debian 5, une sérieuse alternative à Windows 7 pour l'entreprise
 

Disponible depuis samedi 14 février, la dernière version de cette distribution Linux tient la comparaison avec le système d'exploitation de Microsoft.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

62 opinions
  • olahaye74
    olahaye74     

    S'il y a bien un distribution qui ne se compare pas à Windows c'est bien la debian. en effet, qui a déjà eu besoin de recompiler son noyeau windows pour activer une option?

    J'ai un serveur avec une baie unique de 7To.
    Seul windows 7 et serveur 2008 ainsi que Mandriva Linux 2010.0/SuSE 11 s'installent dessus.

    Toutes les autres distributions linux (surtout celle qui se ventent d'être serveur) se plantent lamentablement par manque de support des tables de partition GPT ou par manque du support d'un bootloader qui supporte de booter sur des partitions de type GPT / EFI.

    - CentOS/RHEL: manque grub2: on peut partitionner, mais après: boom
    - Debian: GPT n'est pas par défaut dans le noyeau, il faut compiler un noyeau: boom par défaut

    domage, je voulais installer un cluster sur cette machine avec OSCAR, mais il ne supporte que les distributions du passé qui ne s'installent que sur du vieux matériel... rrrrr

  • j59236
    j59236     

    Je possède une petite entreprise et j'utilise Debian au quotidien y compris sur mes portables. Je ne sais plus travailler sous windows encore moins avec vista qui est d'une lenteur incroyable ! J'ai commencé Linux avec ubuntu puis je suis passé à Debian car en entreprise c'est la stabilité qui prime. Et puis le nombre incroyable de logiciels disponibles sous Debian. Moi je dis merci à tous les développeurs. C'est vraiment fantastique d'avoir tout ca gratuitement !

  • ferdinand bardamu
    ferdinand bardamu     

    J'ai été journaliste pendant de nombreuses années, ainsi que marketeux dans une grosse multinationale, je sais de quoi je parle... :-)
    Je connais tous les trucs et astuces de l'écriture d'un "papier".

  • ahlalalalala
    ahlalalalala     

    Ah, les internautes... Ils ne font que râler, toujours à se croire plus malins que les autres, bien à l'abri derrière leur clavier. A l'arrivée, cela donne des posts complètement bidons. Quand il s'agit d'argumenter, c'est autre chose.

  • ferdinand bardamu
    ferdinand bardamu     

    Ah les journalistes...:-) Il se contentent d'avaler tout cru ce que leur disent les services de presse des différents acteurs et n'ont en fait aucune idée de la façon dont on installe et fait tourner un OS en production. Alors, à l'arrivée cela donne des "comparaisons" complètement bidons. Sur le "papier", oui, c'est comparable. Quand on met les mains dans le camboui, c'est autre chose :-)

  • kosnik
    kosnik     

    Le nom Wine est un acronyme récursif qui signifie Wine Is Not an Emulator. Ce n'est pas un émulateur, il est une implémentation de l'interface de programmation Win32

  • GNUKU
    GNUKU     

    les systèmes d'exploitations libres sont moins coûteux sur le long/moyen terme, plus configurables, modifiables en fonction des besoins ...

    aucun intérêt d'avoir windows si on ne dépend pas d'un logiciel specifique windows non pris en charge par Wine (wine = emulateur gnu/linux pour logiciels windows).

  • GNUKU
    GNUKU     

    j'ai customise ma debian sous gnome en 2 mn avec des outils de bases (gui et non text mode), et c'est bien plus beau et ergonomique que n'importe quel autre systeme d'exploitation

  • nahpets
    nahpets     

    Fedora est plus en avance sur les versions des logiciels que Debian mais Fedora est plus gourmande que Debian et beaucoup plus en évolution constante. De plus, rien n'interdit d'avoir les dernières versions des produits qui intéressent sous Debian vu qu'en environnement professionnel avec des serveurs, il y a une équipe d'administration qui a les compétences pour générer des paquets.

    Par contre, mettre Fedora sur des serveurs est, personnellement, la dernière que chose que je ferais et que je conseillerais. Tant qu'à vouloir un environnement homogène, je mettrais RedHat sur les serveurs critiques, CentOS sur les autres serveurs et Fedora éventuellement en station de travail ; je dis bien éventuellement car Fedora est beaucoup plus en avance que les autres distributions et elle fait essuyer les plâtres aux premiers utilisateurs ; je préfère en environnement professionnel avoir une distribution avec des versions éprouvées des logiciels plutôt que les dernières versions. Et pourtant je suis un fan de la première heure de Fedora, ayant eu toutes les versions sur mon poste de travail personnel.

    Dire que Fedora surclasse Se7ven est franchement prématuré. On ne sait pas ce que cela va donner dans un déploiement massif : portage d'applications métiers, évolutions de matériel, formation, ...

  • MiltonLeBaron
    MiltonLeBaron     

    Fedora et openSUSE proposent une base encore plus performante que Debian/Ubuntu et surtout les dernières versions des logiciels, un meilleur rendu, ce qui est important pour surclasser Windows
    Pour ma part, j'ai migré tout mon parc stations/serveurs/serveurs Web d'XP à Fedora, pris 10 ans d'avance pour une grande zenitude

Lire la suite des opinions (62)

Votre réponse
Postez un commentaire