En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Dossier médical personnel : la facture du fiasco s'alourdit

Dossier médical personnel : la facture du fiasco s'alourdit
 

Selon un document confidentiel, le coût total du DMP atteindrait 500 millions d'euros pour 418 000 dossiers informatisés créés. Une réorientation s'impose.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • jyl2803
    jyl2803     

    en effet... Remarques fort pertinentes. dans le grand hopital où je bosse, les médecins n'ont toujorus pas les lecteurs de carte à puce promis depuis des années....

  • arena94
    arena94     

    il me semble que la cnil avait donné son accord sur l'utilisation du n° de secu par l'administration fiscale en vue de croiser plus facilement les fichiers pour mieux identifier les fraudes.
    Vu l'état des finances du secteur santé publique ne serait il pas temps de changer notre fusil d'épaule ...

  • sergio95810
    sergio95810     

    Le DMP est loin d'être un échec ! L'objectif était-il d'ouvrir des tonnes de DMP ? Si oui, ce n'était pas un objectif à confier à l'ASIP Santé, mais aux médecins et aux hôpitaux. Ces derniers ont fait l'impasse en prétextant qu'ils ne pouvaient pas utiliser les nouvelles technologies implémentées par les industriels par absence du budget Hôpital 2012, maintes fois reportés. Autre problème bloquant, l'identification du patient dans le DMP devait utiliser le nouvel INS-C (pour ne pas utiliser le numéro de sécu par décision de la CNIL) nécessitait le transfert des numéro de sécu des ayants droits sur les cartes actuels. A ce jour, la sécu ne transmet toujours pas le numéro de sécu des ayants droits sur les cartes vitale. Un patient de moins de 25 ans n'aura donc pas de DMP...
    Et maintenant on déciderait de donner l'ASIP à la sécu ?? La sécu pourrait enfin baisser tous les tarifs et mettre une prime à la transmission des données au DMP. Là on serait certain d'avoir des DMP ouverts....
    En attendant, il y a un énorme travail qui a été fait par l'ASIP Santé. Le travail réalisé ces 5 dernières années est sans commune mesure avec la première mouture du DMP.
    Il ne faut pas négliger le jeu politique qui se cache dans cette histoire...

Votre réponse
Postez un commentaire