En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Encore peu connus, les serious games restent prometteurs

Encore peu connus, les serious games restent prometteurs
 

Une étude, présentée lors du forum des Serious games à Paris, le 2 avril dernier, révèle que les jeux sérieux ne sont pas encore très connus. Toutefois, ils suscitent l'intérêt des entreprises.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • BMARTI
    BMARTI     

    Ma société a pris en charge en 2001 l'intégralité du Process Formation d'un nouveau logiciel hôtelier pour le Groupe ACCOR. Nous avons conçu l'ensemble des outils de Formation Multimédia et assuré avec succès la Formation à distance de plus de 1000 personnes en France avec comme support de validation des connaissances un programme novateur de type jeu vidéo (serious game) permettant de réaliser des scores sur des T.P de façon interactive et d'envoyer un Mail de validation au Coordinateur Formation passé les 80 % de réussite.
    Cette technique nous a permis de réaliser 100/100 de réussite sur cette formation.
    Plus d'infos à l'adresse : http://bernard.marti.online.fr

  • dmoraux
    dmoraux     

    J'ai assisté à l'évènement SeriousGame en Belgique ce 4 mai.
    Les applications que j'ai vues m'ont inspiré quelques réflexions personnelles que j'avais envie de partager.
    Voir http://www.profileusedunet.com/serious-game-2010-interessant-mais-pas-convaincant/

  • GreenIT.fr
    GreenIT.fr     

    Les serious games se développent également dans la sensibilisation des collaborateurs aux enjeux du développement durable.

    Pour en savoir plus :
    http://www.greenit.fr/tag/serious-game

  • D6D
    D6D     

    @ Verly
    Certes, mais il faut envisager par exemple les serious games dans l'acquisition de compétences identifiées et non comme les machines à apprendre visant un remplissage de crâne. (cf. Montaigne)
    C'est un complément jamais une fin en soi.

  • Verly
    Verly     

    Ce n'est pas la première fois qu'un génial inventeur sévit dans le domaine des apprentissages. Les machines à apprendre ont vu le jour en Amérique aprés la deuxième guerre mondiale à la suite de l'enseignement programmé. Elles ont été dénoncées par les psychologues cognitivistes américains comme inefficaces et abrutissantes. Ces machines sont incapables, même maintenant, d'envisager de façon cohérente et raisonnée toutes les stratégies de résolution d'un problème, même si ce problème est simple. Elles mécanisent l'individu en le conduisant de façon insidieuse toujours vers la même solution.

Votre réponse
Postez un commentaire