En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Et si l’oubli était une facette importante de la mémoire ?

Vincent Bouthors
 
Vincent Bouthors - Vincent Bouthors

Trop d'information tue l'information. La plupart du temps, il est inutile voire risqué pour une entreprise de conserver de manière permanente tous les documents créés en interne.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Oesope
    Oesope     

    Bonjour!
    Dit par un intellectuel reconnu,il est évident que c'est + acceptable que par un inconnu comme moi,surtout ne possedant pas de diplomes de psyco mais juste le GBS et l'experience.
    Bravo!

Votre réponse
Postez un commentaire