En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Et si les neurosciences pouvaient aider le changement ?

Mis à jour le
Cécile Demailly
 
Cécile Demailly - Cécile Demailly

En aidant à comprendre le fonctionnement du cerveau, les neurosciences donnent des clés pour comprendre, anticiper et lutter contre la résistance au changement dans les organisations. La discipline peine pourtant à se faire une place dans les entreprises en France.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • clastennet
    clastennet     

    Bonjour,

    Intéressant de découvrir ces nouvelles frontières du management et de la conduite du changement. Un point a particulièrement attiré mon attention: "Pour nombre d?entre nous, le changement est exceptionnel et le néocortex préfrontal est rarement aux commandes ", j'jouterai tout de même que pour bon nombre d'entre nous le changement est devenu quasi-permanent; les organisations ne cessent de mettre en place des changements à tel point qu'il y a concurrence dans les entreprises entre projets. La technologie, la nouvelle donne environnementale (entre autres) font que nous expérimentons le changement en continu. Peut-on en conclure que le néocortex cérébral est alors en train d'être de plus en plus aux commandes pendant le changement?

Votre réponse
Postez un commentaire