En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Euriware entame la deuxième phase de son plan de transformation

Mis à jour le
Euriware entame la deuxième phase de son plan de transformation
 

La filiale d’Areva s’évertue à aligner les profils de ses ingénieurs sur sa nouvelle stratégie, tournée vers le secteur de l’énergie et l’informatique industrielle. Les syndicats redoutent des fermetures de sites.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • Totophe2010
    Totophe2010     

    Je ne suis guère surpris...A l'époque où j'étais en stage dans cette boite, un réducteur de tête fraichement nommé à la direction du département inversait la pyramide des âges...Tous les petits diplômés fraichement embauchés lui couraient après comme de petits toutous, pendant que leurs ainés "négociaient" leur départ. Quel bel exemple de management !

    Je n'ai pas demander mon reste...

  • un autre salarié d'Euriware
    un autre salarié d'Euriware     

    Parler de terreur est excessif et déplacé. On n'est pas au paradis chez Euriware mais quand même, je ne suis pas sûr que quéquette ou CGT en force soient bien au courant de ce qui se fait dans d'autres SSII : d'autres auraient eu moins de scrupules à se débarrasser de sites isolés. Pour mémoire, le turnover a toujours été très faible dans la boîte et sera cette année inférieure à 3% et ça n'est pas seulement la période économique difficile actuelle qui l'explique...

  • un salarié d'Euriware
    un salarié d'Euriware     

    bien content de l'apprendre par voie de presse!!!!

  • CGT en force
    CGT en force     

    Moi meme employée de la dite entreprise, je ne peux que confirmer les propos de quequette (que je dois surement connaitre).
    Le management est horrible, les projets absents et l'ambiance affreuse. Vivement que ce change

  • Quéquette
    Quéquette     

    Je viens de lire votre article et je peux vous dire que ce ne sont que des promesses...Actuellement le management se fait par la terreur chez Euriware. Les employés sont des numéros que l'on souhaite placer sans considération de poste, de qualification à tout prix. Malheur à ceux qui refusent, blâmes, avertissements, utilisation de la PLN afin de les culpabiliser....Bravo à la direction et à la RH qui vous mentent ouvertement. L'ambiance est détestable et malgré le succès des missions, les employés sont mal considérés et jamais rétribués à terme que ce soit sous forme de prime ou d'augmentation.
    C'est décidé je quitte le navire en 2010.

Votre réponse
Postez un commentaire