En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Fiasco du dossier médical informatisé : Le Canard Enchaîné présente la note

Mis à jour le
Fiasco du dossier médical informatisé : Le Canard Enchaîné présente la note
 

Lancé en 2004 par Philippe Douste-Blazy, le dossier médical personnel (DMP) n'a jamais percé. Dans une charge terrible, le journal satirique revient sur près de dix ans de gabegie sur fond de soupçons de conflits d'intérêt.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

8 opinions
  • IrisVisio
    IrisVisio     

    Une société privée qui aurait du gérer pour son compte une problématique comme celle-ci n'aurait pas eu le droit à l'échec.
    Vive l'argent public bien dépensé.

  • edouardfillion
    edouardfillion     

    Au CHU de LIMOGES arriver avec le collant DMP sur sa carte vitale mobilise tout l'accueil pour voir le phénomène voir l'extra terrestre.

  • bordine
    bordine     

    Bonjour,
    Mon état de santé n'a rien de préoccupant: double ALD, diabète, petite pension militaire suite à maladie contractée en Algérie; légère hypertension, légère goutte, coliques néphrétiques... Donc je vais bien! D'ailleurs je ne vais plus voir de nouveau médecin car à chaque fois il me trouve quelque chose de plus..
    Quand il y a un an j'ai demandé à mon médecin généraliste d'ouvrir un DMP il a refusé : pas le temps!
    Je suis d'ailleurs surpris que son cabinet médical n'aie pas encore créé des sas de déshabillage pour gagner du temps au profit du temps consacré à la consultation.

  • DBL8
    DBL8     

    « le dossier médical personnel (DMP) n?a jamais perc頻 ?
    Le médecins, du moins certains, en sont les premiers responsable du fait qu'ils ne sont pas informatisé ! Et j'en connais plusieurs !
    De plus, beaucoup d'assurés ne veulent pas que leur dossier soit sur la puce de la carte vital, là aussi j'en connais. Pourtant, quel secret inavouable ne soit pas être lu par des professionnels ? J'aimerai bien que mon dossier soit lisible si je dois être hospitalisé d'urgence, je n'aurai pas à donner tout un tas d'informations qui pourrait être lu tout de suite par l?intermédiaire de la carte vital.
    Mais voilà, l'informatique fait peur ! Peur surtout à ceux qui ne savent pas, car il est bien connu que la méconnaissance fait peur !
    Les médicaments à l'unité ?
    Je suis comme un internaute qui le fait remarquer, une pilule tombe et soit il faut l'avaler quand même soit il en manque, et qui dit que cela ne peut pas arriver ? Et même plusieurs fois pour des patients particuliers ?
    Là, le ? canard enchaîné ? dénonce une gabegie incroyable, et il est surtout incroyable qu'il soit reprit un an de plus car un fonctionnaire à « oublier » de dénoncer le contrat ! Contrat qui fait que quelque soit le nombre de dossiers géré le fric tombe dans l'escarcelle d'une société. Et le logiciel de gestion, il reste la propriété de la société qui l'a créé alors qu'il a été payé par les contribuables !
    QUI a signé un tel contrat ? Quel scribouillard à osé ?
    Le reste de l'article concernant le directeur est tout aussi révoltant !!
    Que de tartes à cinq doigts se perde, ainsi que des coups de pieds au cul !!

  • CharlesPetit
    CharlesPetit     

    @Clement25000 Je dois être sans doute plus bête que les Allemands, parce que contrairement à Vous, j'ai vu et quelque part subi ce qu'était un cas lourd, pas un de ces cas où il suffit d'une semaine ou quinze jours de médicaments, mais des médicaments TOUS les Jours, en nombre et surtout SANS interruption, avec toutes la gestion des ordonnances, examens, des ambulances, hôpitaux, médecins... ALORS Je trouve toujours presque comique que la France regarde ce qui se fait ailleurs pour faire COMME, souvent quand on parle de restriction, pour contraindre, faire "aussi pire", jamais mieux que (Sauf évidemment plus de paperasse)... mais effectivement si vous n'avez qu'un petit rhume autant, ne pas aller chez le médecin, en 7 jours en général, même sans médicaments cela se passe, par contre je ne vous souhaite jamais, de vous sentir suffisamment bête, plus qu'un Allemand, pour ne plus savoir comment vous allez vous organiser pour fournir, faire prendre, surtout ne pas se tromper, des médicaments à une personne âgée totalement dépendante de votre gestion des choses...... **** @Thesee34 Ne m'en parlez pas, Kiné à domicile, assez régulièrement en retard, normalement séance de 30 min, mais souvent départ largement avant les 30 min pour rattraper le temps perdu..... **** @TOUS La SOLUTION de simplicité l'hospitalisation permanente, gros coût pour la Sécu, encore plus mauvaise prise en charge des malades qu'à domicile, parce que les Hopitaux n'ont pas le temps de s'occuper, de faire ce qu'il faut comme les proches, au moins là bas il n'était pas rare, pendant certaines périodes d'hospitalisation, de voir les médicaments à midi trainer sur la table, alors que le patient aurait déjà dû les prendre le matin... Ne pensez pas que l'on peut guérir de tout, surtout pas de l'âge et de la maladie, dans certains cas donner des médicaments à l'unité serait contre productif, voir même dangereux... Mais qui suis-je pour comparer la France à l'Allemagne, juste quelqu'un qui a fait soi même l'expérience de la jungle des systèmes sociaux et médicaux, qui sait que l'on ne peut pas comparer une maladie ponctuelle dont on peut guérir, au bout de quelques semaines à ce qui se pratique quand des infirmières, ne veulent pas venir, ne veulent pas faire, à domicile et que c'est vous qui devez décider si vous envoyez votre proche dans un mouroir ou si vous vous sentez suffisamment fort pour gérer cela vous même, tout en sachant que tôt ou tard cela ne changera rien à l'issue finale........FIN.

  • clement25000
    clement25000     

    Vous indiquez que le système qui fonctionne très bien dans d'autres pays en vendant le nombre exact de médicaments dont on a besoin ne fonctionnerait pas chez nous.
    Pensez vous vraiment que les français sont plus bête que les allemands par exemple ?

  • THESEE34
    THESEE34     

    M. Petit j'ai connu une époque (parait-il révolue aujourd'hui) où un kiné pouvait faire des actes à hauteur de 23H59 par jour sans que la CPAM puisse intervenir car le seuil fatidique des 24H n'était pas franchi. Et des exemples pareils il doit y en avoir des tonnes. le système actuel est fait pour fonctionner avec des ressources sans limites car rien (ou si peu) est vérifié à priori ou à postériori. Les arrêts maladie de 5 jours peut-être.....

  • CharlesPetit
    CharlesPetit     

    Et ensuite on va encore nous vanter le super système social à la Française, woui on paye beaucoup, mais on a beaucoup en contre partie !??? Un carnet de santé papier qui traine dans l'armoire, complètement vide... Un système DMP, dont je ne veux pas, vu la sécurité des éléments connectés, mais même, fichtrement aucune idée, comment en ouvrir un... En fait, le système social à la Française, fait payer de plus en plus cher, dérembourse de plus en plus, puisque visiblement il faut croire que c'est pas les médicaments qui soignent !!!, mais le rituel, d'aller chez le médecin, de ressortir avec une liste de courses, d'examens que personne ne prendra la peine de vous dire si tout est OK ou pas d'ailleurs, faudra essayer de deviner soi même... Mais alors surtout n'allez pas dire à l?infrastructure qui gravite autour des malades que pour une fois il faudrait arrêter de faire des conneries, de ne plus dépenser pour des choses dont personne n'a réellement l'utilité, mais cela C'EST le système social à la Française, les patients eux ne peuvent que payer, en cotisations, en déremboursements, en complémentaires, ou reste à charge, MAIS ALORS surtout ne touchez pas au grisbi pour que certains s'en mettent plein les poches... Et dire qu'ils veulent même vendre les médocs à l?unité, ce qui est sur le "papier uniquement" une bonne idée, MAIS alors faudra expliquer au gens de la sécu, qu'une pilule est tombée, que vous ne l'avez plus retrouvée, ce qui a occasionné un nouveau passage chez le médecin, pour UNE pilule, parce que la Pharmacie n'avait pas le droit de vous en rajouter une seule de plus... Ne parlons même pas des dates de péremption, une fois les pilules en vrac... Des notices d'utilisation, puisque comme tout le monde, vous n'arrivez pas à déchiffrer l'écriture du médecin, faudra qu'on vous réécrive tout comme il faut (Feuille de soins imprimée !?)... Et alors, les plus petites pilules, pour certaines extrêmement toxiques, 1 seule et unique par semaine (SINON...), qui ressemblent comme deux gouttes d'eau à d'autres qu'il faut prendre régulièrement... Aux associations de grammage, 1 pilule de 5mg+2mg+1mg = 8 mg puisqu'il n'existe pas de posologies de 1x8mg en Pharmacie... LE PIRE c'est que je vous parle d'expérience, puisque je devais préparer tout un arsenal de médicaments pour un proche, gérer les stocks, mais évidemment pour faire des "éconnomies" qui vont créer énormément de problèmes, d'accidents, les médicaments en VRAC c'est la prochaine gabegie qui pointe son nez... Vous ne pourrez pas dire que je ne vous avez pas prévenu, MAIS évidemment entre les décideurs et ceux qui ont déjà fait l'expérience de la réalité, de la complexité d'administrer des médicaments à des personnes âgées, il y a un monde... D'ailleurs, j'espère seulement que ce ne sont pas les médicaments (Passage vers générique du toxique), le non contrôle sérieux des examens, malgré avoir attiré l'attention du corps médical, qui au final a fait faire des éconnomies "définitives" à la sécurité sociale et au Pays.

Votre réponse
Postez un commentaire