En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

France Telecom : les négociations s'accélèrent

Alors que les numéros 1 et 2 de l'opérateur bénéficient toujours du soutien de l'Etat, les négociations avec les syndicats passent à la vitesse supérieure.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Nacyl
    Nacyl     

    "Nous attendons donc des messages clairs et que l'Etat ait une attitude responsable en tant qu'actionnaire"

    Rien que ça, ça a de quoi fâcher.
    C'est la confirmation pure et simple que l'équipe de direction doit se soumettre aux actionnaires (même si en l'occurrence il s'agit de l'état). De ce fait, quelle responsabilité est imputable au PDG et à son équipe ?
    Doit-on en conclure que, finalement, les PDGs de ces groupes ne feront plus jamais le poids face aux actionnaires ?
    Le finalité des cotations boursières n'était-elle pas de financer l'investissement au lieu de prendre les contrôle des entreprises ?
    "5 sous-groupes de négociation - thématiques - conditions de travail, organisation du travail, mobilités, rapport vie personnelle/vie professionnelle, amélioration du fonctionnement des instances de représentation des salariés"
    Ça veut dire que les évaluations bidons et la course éperdue aux profits vont être jetés aux oubliettes pour revenir à une gestion Humaine (Si, si, ça mérite bien un H) ?
    Le doute est permis et pourtant c'est le nerf de la guerre.
    Après la presse va analyser les mouvements de grève...
    L'article laisse supposé qu'il ne reste que ce moyen pour faire pression sur la direction, c'est triste qu'il ne reste que le rapport de force.

Votre réponse
Postez un commentaire