En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Fuite de données : pourquoi la CNIL a sanctionné Orange

Mis à jour le
« L’obligation de notification à la CNIL ne s’impose qu’aux opérateurs. Le futur règlement européen prévoit de généraliser cette obligation à toutes les entreprises » explique Florence Fourets, directrice la protection des droits et sanctions
 
« L’obligation de notification à la CNIL ne s’impose qu’aux opérateurs. Le futur règlement européen prévoit de généraliser cette obligation à toutes les entreprises » explique Florence Fourets, directrice la protection des droits et sanctions - « L’obligation de notification à la CNIL ne s’impose qu’aux opérateurs. Le futur règlement européen prévoit de généraliser cette obligation à toutes les entreprises » explique Florence Fourets, directrice la protection des droits et sanctions

Florence Fourets, directrice de la protection des droits et des sanctions à la CNIL, commente l'avertissement visant Orange pour la fuite de données d'avril 2014.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire