En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Grâce à Free, la France est l'une des championnes de l'IPv6

Grâce à Free, la France est l'une des championnes de l'IPv6
 

L'Hexagone présente le taux de connectivité le plus important au monde, après la Russie.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

19 opinions
  • cpasmoiclui
    cpasmoiclui     

    Depuis quand Nerim a-t-il été racheté par SFR ?

  • Sieg76
    Sieg76     

    Excusez moi mais je me pose une question:
    Comment fait on pour assurer la sécurité des postes en IPV6?
    On doit configurer un firewall logiciel sur chaque?
    S'il n y a plus de PAT et que chaque matériel à une ip publique, comment éviter les attaques directes?
    C'est encore super flou pour moi l'IpV6, pourtant je bosse dans l'informatique :-(

  • alanjoe
    alanjoe     

    Et pour la fibre 100 mega de Numericable... est-ce du protocole IPv6 ??? merci.

  • etw
    etw     

    ... on peut être champion avec un score proche du zéro ;))))))

  • quiton
    quiton     

    Heum !!

  • maikeskesé
    maikeskesé     

    "Le taux de pénétration de l'IPv6 en France est de 0,65 %"
    Je ne comprend pas bien ce que signifie ce chiffre. Cela veut-il dire que 0,65% des ordinateurs connectés à l'Internet le sont en IPv6 ?

  • ekjdfne
    ekjdfne     

    un /48 !!? t'as beaucoup de planete à gerer dans ton parc info ? ;)

  • xavier_deparis
    xavier_deparis     

    Non, c'est faux - c'est bien un /64 qui est assigné, de manière automatique (radv) par la freebox, donc tous les appareils connectés au switch et/ou au wifi ont leur propre IP publique. Et le tunneling est totalement transparent au niveau de la freebox.

    Un /48 optionnel aurait été un plus, mais réservé à une poignée d'utilisateurs -- espérons que ce sera possible un jour ou l'autre.

  • Richard @ Geekeden
    Richard @ Geekeden     

    Pour expliquer de manière plus simple : actuellement il commence à manquer d'adresses IP. Chaque serveur, chaque connexion à Internet, chaque téléphone par VOIP et des les années à venir chaque machine de la maison branché sur le web aura besoin de sa propre adresse IP. Actuellement avec l'IPV4 les opérateurs doivent faire attention au nombre d'adresses qu'ils distribuent, chaque adresse doit être justifiée et suivant le fournisseur une ou plusieurs adresses sont souvent payantes. Le passage à l'IPV6 permettrait entre autres d'attribuer plus facilement une adresse IP par site web au lieu de devoir partage une adresse par machine.

  • obcd
    obcd     

    Outre la résolution du problème de manque d'adresse IP, l'avantage est que l'IPv6 intègre en standard plusieurs autres protocoles en particulier IPSec (crypto) et la mobilité IP (cad pouvoir continuer un échange de donnée lorsque tu change d'IP), ce qui ouvre la voie au roaming.

    Grâce à la disparition du NAT, plus besoin de de configurer les routeurs pour les jeux, ou les protocoles de visioconférence / audioconférence, ce qui on espère améliore la qualité de service.

    Enfin, l'addresse IPv6 est constitué d'une préfixe (donné par l'opérateur) et d'une partie fixe qui est *par défaut* basée sur l'adresse MAC de la carte réseau utilisée. On peux bien sur la changer si l'on veux en passant en IP fixe, un protocole d'autoconfiguration permet dans tous les cas d'éviter les doublons.
    (Ca permet de se passer du DHCP sur les réseaux locaux, par exemple)

Lire la suite des opinions (19)

Votre réponse
Postez un commentaire