En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Green IT : l'idée progresse, mais le passage à l'acte reste difficile

Green IT : l'idée progresse, mais le passage à l'acte reste difficile
 

La majorité des entreprises a initié un programme Green IT, mais l'impact reste encore limité. Sur certains dossiers tels que le bilan carbone ou la gestion des déchets, il n'y a pas d'évolution.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • LudoDEG
    LudoDEG     

    Décret n° 2012-617 du 2 mai 2012

    Art. R. 543-195.-I. ― Les producteurs d'équipements électriques et électroniques professionnels enlèvent et traitent à leurs frais les déchets issus des équipements professionnels mis sur le marché après le 13 août 2005.
    Ils enlèvent et traitent également à leur frais les déchets issus des équipements professionnels mis sur le marché jusqu'à cette date lorsqu'ils les remplacent par des équipements équivalents ou assurant la même fonction.
    Cet enlèvement s'effectue à partir d'un point de regroupement sur le site d'utilisation accessible par les producteurs avec un véhicule équipé de moyens de manutention adaptés, à compter d'un seuil d'enlèvement que les producteurs établissent.

    Ecologic pro est à votre disposition pour plus d'informations et les solutions associées.

  • Fred Bordage - GreenIT.fr
    Fred Bordage - GreenIT.fr     

    Contrairement à ce qui est dit à la fin de l'article, les entreprises ne paient pas l'éco-taxe qui sert uniquement à financer la règle de reprise 1:1 de la filière grand public.

    En revanche, les fournisseurs (fabricants ou distributeur du matériel) ont l'obligation légale de retraiter à leurs frais les équipements vendus aux entreprises après août 2005. Les entreprises ne doivent donc financer que le transport des DEEE entre leurs locaux et ceux des organismes de retraitement

Votre réponse
Postez un commentaire