En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Grèves à répétition chez Capgemini

Grèves à répétition chez Capgemini
 

Entre 850 et 2 000 salariés de Capgemini et de Sogeti ont participé à un nouveau mouvement de grève à Paris et en province. Ils revendiquent une ' politique salariale digne de ce nom '.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

27 opinions
  • Eonis
    Eonis     

    J'ai moins d'expérience que toi, je suis sorti des études (Bac+5) en 2005 et je gagne plus que toi en province également.

    Je suis passé chez Cap un an et je gagnais plus que en étant débutant!!

    Pourquoi ne pas voir changé de boites? Perso, c'est ma troisième SSII et j'ai bien augmenté mon salaire

  • toto9375
    toto9375     

    Tu es dans quelle branche ?
    Quel fonction informaticienne ?
    Tu as quel diplôme et/ou certifs ?
    Quelle région ?

  • networkvb
    networkvb     

    Pousser les jeunes dans l'informatique, c'est la case chômage ? A cette question, une réponse nuancée doit être faite : Il y ce que l'on voit comme l'exemple Capgemini, il y a ce que l'on ne voit pas encore et il y a ce que l'on ne verra jamais.

    Tout cela pour dire que c'est l'organisation structurelle du marché informatique et la com marketing qui sont à l'origine du problème.

    Je travaille dans le secteur informatique et je ne suis pas étonné de la situation.

    J'ai même pour habitude de dire que la bulle Internet du début des années 2000 n'avait pas été assez importante pour clarifier le secteur informatique au sens large.

  • Pour la grève générale
    Pour la grève générale     

    Tristes à entendre tous ces gars qui ne rêvent que de se tirer. Mais bon c'est la vie : ceux qui résistent et ceux qui cèdent...et profitent au système.

  • salaire_allemagne
    salaire_allemagne     

    En effet, les salaires en allemagne sont meilleurs qu'en France. Il y a 1 an, le salaire de base pour un nouvel embauché était de 40 K?.

  • capgeminien
    capgeminien     

    Les augmentations nulles sont contre-productives et ne font que démotiver les salariés qui ne comprennent pas cette sanction. Si tu es proche affectivement de ton chef ou qu'il a besoin de toi, tu seras augmenté. Sinon, ce sera 0, ton augmentation étant partie dans la poche d'un autre. Sachant que 25% des gens ne sont pas augmentés lorsqu'il y a augmentation, sachant que les années avec blocage des augmentations reviennent souvent, votre pouvoir d'achat peut chuter vertigineusement en quelques années!

  • Sogeti-Cap25
    Sogeti-Cap25     

    quelle belle mentalité ! Plutot que d'affronter les vrais problemes et oeuvrer pour que les choses aillent mieux, on prefere fuir et aller dans une boite où les autres ont deja acquis les avantages pour toi.

    C'est sur avec ce genre d'egoisme les choses vont avancer !

    On peut aimer travailler dans notre société sans pour etre d'accord avec sa politique salariale. ce qui est sur c'est que toi, tu n'aimes pas les boites pour lesquelles tu travailles, je plains ton employeur.

  • Sogeti13
    Sogeti13     

    Ben je ne sais pas comment ils font: on a déjà du mal à se faire payer les frais d'autant qu'au bout de 3 mois le forfait acoss baisse. Si vous arrivez à le négocier à la hausse chapeau. Peut etre aussi que ces salariés font des fausses déclarations: déclarer des km voitures alors qu'on prend le train avec un abonnement de travail...

  • Sogeti13
    Sogeti13     

    Changer, changer et si au lieu de fuir vers une autre ssii qui ne te propose guère mieux, on faisait plutot évoluer les mentalités dans une grosse boite, non ? Ca serait plus constructif !
    Beaéucoup de SSII comme SOGETI dont je fait parti n'investissent plus dans leur collab' et vont chercher ailleurs (en payant plus cher d'ailleurs) ce qu'elles pourraient former et faire évoluer en interne. Ca serait plus rentable et ferait gagnerde l'argent à l'entreprise: qui du temps passer à recruter de nouveau ingé dont on ne sait pas si ils vont rester...
    La fuite en avant est une impasse, quand tu auras fait le tour des rares boites qui payent plus.
    Cldt

  • RSI_lambda
    RSI_lambda     

    Je pense que Chris parle de frais qui 'rapportent' 1000 euros. Au début d'une mission, on peut négocier soit frais réels soit frais forfaitaires. Là encore deux nuances, soit en jours ouvrables (jours travaillés) soit en jours calendaires (WE et congés compris). Tout ça pour permettre aux consultants très éloignés de leur domicile de prendre un meublé (facturé au mois, même si on n'y loge pas) et non un hôtel (facturé à l'usage) et donc de rester les WE pour éviter la route, si la situation familiale le permet. Dans ce cas (forfait en jours calendaires), si on est malins et si on négocie correctement son forfait, on gagne de l'argent. Et si la mission est renouvelée, on peut toujours négocier, à la place d'une augmentation salariale, une augmentation des frais. Ce qui est du salaire déguisé, donc illégal ?

    Même si c'est intéressant pour les deux parties (pas d'IR pour le salarié, pas de charges pour le patron), cela restera (qualitativement) toujours inférieur à une vraie augmentation salariale.

    NB : Je précise que je parle de pratiques constatées chez des salariés CG et consorts entre 1998 et 2001. Je ne sais pas ce qu'il en est aujourd'hui.

Lire la suite des opinions (27)

Votre réponse
Postez un commentaire