En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Humeur : « C’en est fini de l’open source à papa ! »

Humeur : « C’en est fini de l’open source à papa ! »
 

C'est au tour d'Oracle et de Microsoft de s'affirmer comme les espoirs du monde libre

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • L'auteur de l'article
    L'auteur de l'article     

    Avez-vous vu cette récente initiative d'un développeur de chez Microsoft? http://coapp.org/
    Redmond laissé le champ libre total à son employé pour le développement de ce projet.
    A suivre...

  • Guimo
    Guimo     

    C'est pour ça que MS a introduit exFAT et son système de licence, qui va rendre difficile l'accès aux périphériques de mémoire USB à partir des logiciels libres dans un futur proche.

  • seb_24111
    seb_24111     

    Insinuer que Red-Hat est en perte de vitesse c'est un peu fort quand on voit les résultats financiers de 2009... Bizarrement le seul point de repère utilisé c'est la présence à un salon sur les solution Open Source.. Un peu léger pour une analyse.

    Mettre Oracle dans les entreprise Open Source, la aussi c'est une grosse blague. Ils récupèrent un portefeuille opensource, mais ca ne veut pas dire qu'ils vont garder l'orientation. On vient de le voir avec la fermeture pure et simple de Solaris/Opensolaris.

    Microsoft : La participation de Microsoft c'est fait par obligation. Sous la menace de se faire expulsé du Noyau Linux. Et seulement parce qu'ils doivent garder le support de serveurs Linux pour la virtualisation.

    Dans tout les cas, que ce soit Oracle ou Microsoft, ce ne sont clairement pas des acteurs du libre.

    Novell souffre d'une stratégie vers le libre mal assumé. Et il payent leurs tendance à vouloir faire trop de fric au dépend de l'Open Source.

    Par contre de nouveaux acteurs arrivent comme par Exemple Canonical qui est en train de faire une entrée remarqué dans le monde des serveurs et du poste de travail.

    Un article intéressant à propos des fausses communautés Open-Source :
    http://www.framablog.org/index.php/post/2010/02/08/comment-detruire-votre-communaute

  • source-roulette
    source-roulette     

    Microsoft et Oracle ne sont pas dans le même bateau à propos de l'Open Source !

    Microsoft connait très bien l'Open Source, il connait ses discours, sait s'adapter aux interlocuteurs, s'implique là ou il faut s'impliquer (virtualisation, Linux etc ..)

    Il sait que ce modèle peut lui faire beaucoup de tort mais pour lutter contre , il n'a pas d'autre choix que de s'impliquer le plus possible pour retarder ce modèle juridique quand c'est possible !

    Microsoft est en train de perdre du terrain sur beaucoup de marchés (telephones portables, embarqué, serveurs (avec le cloud) , super calculateurs, langages de developpements ,messageries, navigateurs ...
    Il lui reste encore le poste de travail mais
    tous les mois , quelques centaines de milliers passent à OSX et plus timidement Linux !
    Cela fait dix ans que le mouvement est amorcé
    et Microsoft tente de s'adapter !

    Oracle ne connait rien à L'open source ! Un peu Linux comme systéme d'exploitation et Mysql comme risque majeur pour son businness!

    Les commerciaux d'Oracle sont complétement à l'Ouest concernant le logiciel libre !
    Oracle France ne connait pas du tout ce sujet !
    Oracle a racheté Sun peut être pour tuer Mysql
    et posséder son hardware mais puisque vous êtes journaliste , pourquoi ne posez vous pas vous même ces questions à Oracle France !

    Que vont devenir les produits Open source ?
    Ou sont les commerciaux qui propose le support sur ces produits ? Quel sont les supports proposés ? Quel est la politique d'Oracle vis à vis du logiciel libre ? de sa philosophie ?

    Quoi ? pas de réponse ? pas d'interlocuteur compétent ? faite un test ... pas une seule interview d'Oracle depuis 1 an !
    Bref , le vide scidéral, le néant , rien , moins que rien : zero ! Pas un seul commercial compétent !!!!

    Quand à Red hat et Suze, si ils continuent à snober Solution Linux et ses communautés, ils pourraient bien sentir sous peu un retour de baton !

  • www.osbi.fr
    www.osbi.fr     

    En effet, une analyse plutôt intéressante !
    Il est vrai que l'on constate désormais :

    1/ Les éditeurs propriétaires ouvrir et/ou faciliter l'accès à leur solution pour bénéficier des avantages du « Business Model » pratiqué par les sociétés Open Source (diminution des coûts liés au marketing et la gestion des réseaux commerciaux notamment). Exemple: Qliktech avec la version Perso gratuite de QlikView, Microstrategy et son logiciel de reporting gratuit, et j'en passe (bcp) ??

    2/ Les éditeurs BI Open Source fermer plus ou moins leur solution? et devenir des éditeurs propriétaires ! Voir JasperSoft par exemple avec JasperServer 3.7 pour laquelle toutes les fonctionnalités intéressantes (couche de métadonnées, analyse in-memory multidimensionnelle et créateur de dashboard full-web) sont dans la version PRO (..priétaire !)

    Bien sûr le modèle open source commercial possède encore bcp de qualités, voir ici pour + d'infos :

    http://www.osbi.fr/?p=994

  • bobby93160
    bobby93160     

    Les poissons d'avril c'est le 1er avril, pas le 2 !!!

  • Gna Gna
    Gna Gna     

    stupide

Votre réponse
Postez un commentaire