En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Humeur : « J'en ai marre de l'orienté client »

Humeur : « J'en ai marre de l'orienté client »
 

Un cocktail qui se révèle explosif : l'orienté client associé à internet à travers le spamming, qui encourage véritablement une baisse de professionnalisme des services marketing et commerciaux.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • lmssaie
    lmssaie     

    psq te es leve

  • Guimo
    Guimo     

    ...je préfère l'orienté fournisseur. Plus confortable.

  • bj33
    bj33     

    Le pire, c'est quand le fichier qualifié est utilisé pour des appels passés à la chaine dans des call centers où parfois la pratique courante de la langue francaise n'a pas l'air d'être un critère pris en compte à l'embauche

  • Nacyl
    Nacyl     

    Au lieu de "s'orienter client", un bon nombre d'entreprises devraient se poser la question de savoir qu'elles font et ce concentrer sur... leurs produits !

    Avec des produits de qualités il y a beaucoup moins de chance d'avoir besoin de faire ce qu'il est bien convenu d'appeler du racolage !
    C'est mignon de prospecter mais il y a des limites. Même en créant les besoins, ce n'est pas en "persécutant" et en le profilant le client qu'on le forcera à acheter un produit dont il ne veut pas ou dont il n'a tout simplement pas besoin...
    Il est triste de constater que depuis des années, les efforts sont constants pour optimiser les forces de vente (ainsi que les techniques et sous toutes les formes que ce soit) pendant que le reste est à la traîne !
    Le tout, sous la dictée des cabinets d'audit ou de conseil qui n'ont de cesse de scander l'éternel "tournez-vous vers votre coeur de métier" !
    Une hypocrisie de plus servant à justifier des honoraires exorbitants qui ne font que conseiller (parce que c'est la mode) l'externalisation !
    Et bien oui, que voulez-vous, c'est la mondialisation, vous achetez un produit vendu en France, fabriqué aux Pays-Bas, dont les ressources humaines sont gérées en Pologne (tout comme la comptabilité) et dont les services IS sont en Inde.
    Le tout en passant par un call center en Afrique du Nord...
    Et si on en revenait à des choses plus simples ?
    Un produit de qualité produit, géré et maintenu localement qui donnerait aux clients l'envie de devenir fidèles au lieu d'inonder le marcher de produits de basse qualité pour, au final, pourrir la vie de tout le monde au téléphone ou par e-mail afin de récolter de nouveaux client qui, une fois déçus, iront voir ailleurs ?

    Parce que, quoi qu'il arrive, le client sait très bien s'orienter tout seul, n'en déplaise aux consultants, audits et autres marketteux peux scrupuleux de tout poil.

Votre réponse
Postez un commentaire