En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Imbroglio autour du nouveau ramasse-miettes de Java

La communauté s'est émue du fait que, G1, le nouveau gestionnaire d'espace mémoire de Java serait payant, voyant là l'oeuvre de Larry Ellison.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • boa13
    boa13     

    Java n'était-il pas prévu à deux vitesses dans ses années de jeunesse, avec notamment un compilateur payant nettement plus performant que le compilateur distribué gratuitement ?

    La position de Sun est difficile : on accepte que des concurrents puissent vendre des JVM plus performantes, mais la moindre tentative mercantile de Sun dans ce domaine est accueillie avec une grande méfiance légitime.

    La situation serait peut-être plus claire si Sun n'avait tout simplement pas inclus G1 dans le JDK, et l'avait vendu clairement à part.

  • Guimo
    Guimo     

    La machine virtuelle java Sun n'était pas libre au départ, et a été libérée il y a un an ou deux seulement, sous la pression des "lobbies" du libre. Bien que la VM soit passée sous GPL, c'est quand même quasiment uniquement Sun qui bosse dessus. Dans un autre cas, en cas d'abus, un Fork est réalisé et une autre communauté reprend le flanbeau.

  • seb__2411
    seb__2411     

    Avec le temps, une fois pompées toutes les ressources gratuites du libre et de l'open-source, les entreprises multinationales essayes et essaieront toujours de ramener la couverture vers elles sans que personne ne puisse rien y dire ou y faire.

    Elle est pas belle la vie libre ?

    PS: Bientôt Google aura fini de boire le sang linuxien et sortira son propre OS de façon fermé comme il a déjà commencé avec Chrome et ses belles promesses.

    Finalement, je préfère Microsoft qui au moins ne nous a jamais surpris.

Votre réponse
Postez un commentaire