En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Infogérance : Capgemini fait une entrée en force chez Renault

Mis à jour le
Infogérance : Capgemini fait une entrée en force chez Renault
 

Capgemini se voit confier la TMA et les développements des applications achats, qualité et commerce de Renault. Elle rejoint Atos Origin parmi les prestataires de référence choisis par le constructeur pour développer ses applications.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

16 opinions
  • paah
    paah     

    De toute façon, Renault a encore 50000 postes sous... IE6. Bonjour pour le développement d'applis modernes et bienvenues à nos amis pirates.

  • Nacyl
    Nacyl     

    Simple.

    La question est toujours de savoir pour qui elles sont réalisées et, trop souvent, la réponse est invariable : les actionnaires.

    Ceci dit, on fait disparaître les montants d'un compte pour les imputer dans un autre.
    De charges de personnel, on passe simplement à chage avec une réduction du montant.

    Voilà, tu viens de faire croire que tu as réalisé des économies.

    Ce qui est triste c'est que ce n'est rien de plus que du vent et, au final, en prenant en compte une variable qui l'est rarement, le prix de l'emmerdement multiplié par le nombre d'utilisateurs dans le besoin multiplié par le temps qu'il faut pour résoudre le problème (qu'il s'agisse de support ou d'implémentation ou de migration etc. le calcul reste le même et valable).
    Au final, donc, la perte d'argent, d'énergie et de motivation sont conséquents.

    Pour ce qui est de l'investissement, je ne suis pas du tout d'accord avec toi sur le chapitre des SI.
    Au contraire, les SI font partie de l'écosystème de l'entreprise !
    Il y a tout intérêt a garder cette proximité qui permet une évolution homogène des systèmes et des besoins !
    Là où le bât blesse c'est qu'une bonne partie de SI ne sont pas consulté à la prise de décision mais après et que ceux qui sont consultés font, bien souvent, plus de politique qu'autre chose...
    Rejeter les responsabilités et la pression sur les sous-traitant, surtout dans l'automobile, on voit ce que ça donne !

    Pour en revenir à ton exemple, si Renault doit innover, c'est en investissant en R&D, c'est certain, mais en impliquant tous les services concernés dès le départ.
    Il en résultera une synergie qui permettra, par exemple, aux SI de servir de traducteurs pour aider à la R&D.
    L'option du "leasing" des SI est une fausse bonne idée le but étant de faire toujours plus de profits.
    C'est une vision à court terme qui ne permet certainement pas de poser des bases solide pour le moyen ou long terme dans un monde en perpétuelle évolution...

    Pour ce qui est des exemples outre-atlantique, regarde certains groupe pharmaceutiques qui font marche arrière en tout discrétion...

  • SSIIIIII
    SSIIIIII     

    Bonjour,
    je pense que ta vision des choses est bien réduite.

    l'intéret d'externalisé :
    -avoir des gens compétents sur chaque technologie.
    - Avoir des gens hyper motiver (entre nous renault est une planque quand on est interne....)
    - avoir un turn over pour garder cette motivation.
    - avoir des cotnrat pour garantir un service...
    une personne en interne ne peut se faire virer....sa motivation est donc moindre!


    l'inconvénient on perd en partie la maitrise de son SI je suis totalement d'accord.

    Je suis désolé de vous dire qu'il faudrait remettre certaines personnes au travail et en question....

    et entre nous, l'externalisation - internalisation font que des aller retour il s'agit de phénomène de mode !!

  • capgeminien
    capgeminien     

    capgemini a déjà autant d'employés en inde qu'en france
    c'était l'objectif 2009 et il a été largement atteint

  • capgeminien
    capgeminien     

    C'est le boulot normal de capgemini
    Faire beaucoup de vent pour une petite maintenance.
    aucune surprise...
    ce qui auait été surprenant, ça aurait un projet avec des sujets interessants

  • capgeminien
    capgeminien     

    C'est le boulot normal de capgemini
    Faire beaucoup de vent pour une petite maintenance.
    aucune surprise...
    ce qui auait été surprenant, ça aurait un projet avec des sujets interessants

  • YOCAFR
    YOCAFR     

    Cela est dans la stratégie des deux groupes. L'exemple même de la CBE (marque déposée de Capgemini ...)

  • Guimo
    Guimo     

    Ca fait belle lurette que les régulateurs sont fabriqués par Bosch ou Valéo. Et ces éléctroniques sont bien souvent les mêmes pour les véhicules allemands que pour nos petites clio.

    C'est comme pour l'informatique, pas coeur métier = on sous traite à ceux qui savent faire.

  • babelrenault
    babelrenault     

    J'ai hate de voir la clio V se viander contre un arbre parceque le regulateur de vitesse Indien de CapG n'utilise pas les meme unités que celui des Roumains !
    Je vais rouler Allemand ou Italien moi je crois...

  • Guimo
    Guimo     

    Je ne comprend pas ce que l'on appelle économies, alors que justement, AVANT, on ne mesurait pas le niveau de service.
    Economies par rapport à quoi??? J'espère que tu ne me citera pas l'exemple d'Airbus qui n'a pas jugé bon d'uniformiser son informatique, pour des raisons politiques.
    Il y a deux révolutions dans l'exemple de Renault :
    - Passer d'une logique de "l'informatique, on en met parce qu'il le faut" à "on investit tant dans l'informatique car ca nous rapporte tant". A chaque branche métier de justifier les usages de son SI, ca évite les abus et de faire la fortune d'éditeurs informatiques peu scrupuleux.
    - Sous traiter l'informatique à des sous traitants DONT c'est le métier. Renault n'est pas le seul constructeur, ses besoins le rapprochent des besoins des autres constructeurs. Aux sous traitants de savoir industrialiser et coordonner ces besoins. Si Renault doit innover, c'est dans ses centres de R&D, mais pas dans son centre informatique.

    Fini les projets foireux de réinventage de roue, qui flattent uniquement ceux qui en sont à l'origine et qui en gardent les secrets!!!

    Effectivement, en france, les SSII ne savant vendre que du jour.homme. Vendre des projets ou des TMA et assez nouveau, du coup ca se passe pas forcément bien (merci les commerciaux). Mais dans les exemples que j'ai vu, au final, tout se passe bien et le SI tourne mieux que jamais, car on en MESURE les performances.

    Pour les marches arrières en outre atlantique, merci de me citer des exemples!

Lire la suite des opinions (16)

Votre réponse
Postez un commentaire