En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Informaticien, le métier qui recueille le moins de candidatures

Informaticien, le métier qui recueille le moins de candidatures
 

[En bref] L'ingénieur informatique serait le métier pour lequel les employeurs peinent le plus à recruter. Avec un taux de candidature de 18 au dernier baromètre de Jobintree, il devance d'une courte tête? le tourneur-fraiseur.

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • olivierj92
    olivierj92     

    En effet kristof, pas plus tard qu'hier contacté par 5 boites pour la même annonce :-) Le marché n'est pas si large que ça.

  • jimjem
    jimjem     

    N'y a t-il pas surtout un problème de connaissance du métier, notamment du côté des recruteurs? Pour certains un informaticien DOIT savoir modifier la matrice et savoir télécharger de la bande passante. Pour d'autres, il s'apparente souvent au métier de standardiste. Reste après les offres "valables"... Sur le ratio: offres "valables" / candidatures, on est pas mieux?
    Après ce n'est qu'un avis sur les offres que j'ai pu voir ces dernières années et s'empirant avec les webusiness freelancers.

  • MUNCI
    MUNCI     

    Pour comprendre pourquoi le rapport du nombre de candidatures par offre est le plus bas pour l'ingénieur en informatique, il suffit de lire : http://munci.org/Informatique-des-offres-d-emplois-bidons-au-mirage-des-emplois-non-pourvus

  • kristof92
    kristof92     

    S'agissant de l'informatique, çà n'a rien à voir avec une prétendue pénurie de candidats mais simplement au surnombre d'offres d'emploi "bidons" qui ne correspondent pas à un besoin immédiat.
    Or, nous autres informaticiens en avons un peu marre de répondre à ces offres qui ne correspondent à rien...
    C'est exactement le même phénomène sur le site de l'APEC : 1 offre pour 20 candidatures seulement.
    Or, sur les 150 000 offres d'emplois pour cadres informaticiens publiées en 2011 sur le site de l'APEC, il y a eu au final... 5 fois moins de recrutements (30 000) !!! La voilà l'explication...

Votre réponse
Postez un commentaire