En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Informaticiens, et si vous deveniez free lance ?

Informaticiens, et si vous deveniez free lance ?
 

Les crises ont toujours généré une augmentation du nombre de personnes créant leur propre emploi en se mettant à leur compte. A l'occasion du Salon des microentreprises, et à l'heure où l'on parle beaucoup du statut d'auto-entrepreneur, vous ne pouvez qu'être tenté.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

9 opinions
  • NéoTonio
    NéoTonio     

    lol :d
    tu es tout de même trop sympa envers les auteurs de certaines inepsies !!! :):)

  • V.....
    V.....     

    Tout va très vite dans l'info! Il y a 15 jours, indé, c'était la grosse loose, maintenant, c'est la panacée :-D

  • NéoTonio
    NéoTonio     

    l'image est pertinente ...

    Ceci dit, je tenais à souligner le fait que 01 avait le droit de faire en sorte qu'il y ait une certaine cohérence sur les parutions effectuées sur son site afin que ça ne deviennent pas la foire à "tout et son contraire".

  • Guimo
    Guimo     

    Cet article est une tribune a quelqu'un qui a une agence de "recrutement". Il n'est pas neutre.

    Il nous présente l'eldorado d'être freelance car il a bien compris qu'au temps de la ruée vers l'or, ce sont les vendeurs e pioches qui sont devenus riches

  • V.....
    V.....     

    Pour se lancer, encore faut-il que le modèle économique soit viable et à l'heure actuelle, ça tend au contraire à le devenir de moins en moins du fait des référencement et de la pression à la baisse sur les tarifs...

    Un article récent sur 01 soulignait d'ailleurs le fait que les indépendants ne faisaient pas long feu en France...

  • NéoTonio
    NéoTonio     

    je voudrais juste indiquer que il n'y a pas 2 semaines de ça, 01 a publié un article sur le fait que les Freelance étaient mal payés !! Et maintenant, un article pour indiquer que le Freelance peut-être une solution...
    Va falloir vous mettre d'accord messieurs les "spécialistes" des situations économiques !! :):)

  • Guimo
    Guimo     

    Freelance ne change rien au problème. Ce mode de travail est bien quand les relations sont équilibrée, mais face à des très grosses entreprises, difficile d'être en position d'égalité.
    Il faut parfois se battre rien que pour se faire payer dans les temps.

    Et les boites restreignent leurs achats à quelques fournisseurs pour faire baisser les prix, il faut donc souvent passer par des SSII intermédiaires pour se faire porter. Et je ne parle pas en cas de chomage, vous toucherez 0.

    Je comprend l'auteur de l'article, il n'est pas neutre dans l'histoire, mais freelance = précarité. Un peu comme les chauffeurs livreurs à leur compte.

  • yoshi2000
    yoshi2000     

    même avec des intermédiaires c'est pas facile, en france en tous cas.
    Moi ça fait 3 mois que je cherche une mission et c'est vraiment dur en ce moment, même avec 10 ans d'expérience.
    C'est le revers de la liberté, cependant je ne regrette pas du tout d'être freelance

  • Luc38
    Luc38     

    Un élément à prendre en compte : la "mafia" des SSII dont il est très difficile de se passer. Environ les 3/4 des missions passent par leur intermédiaires et ils prennent 15-20% ...

Votre réponse
Postez un commentaire