En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Jean-Paul Schmidt (Steria) : ' Les SSII ont l'obligation d'aller en Inde '

Jean-Paul Schmidt (Steria) : ' Les SSII ont l'obligation d'aller en Inde '
 

Dossier spécial Inde. Le directeur offshore France de Steria détaille les spécificités du travail avec des ingénieurs indiens.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • Blablashore
    Blablashore     

    En gros donc il faut aller en Inde parce que c'est gros qu'il y a beaucoup d'ingénieurs et que tout le monde y va...
    Non les SSII n'ont pas obligation d'aller en Inde et l'Inde n'est certainement pas une réponse universelle. Les SSII peuvent développer autrement leur compétitivité notamment en industrialisant dans des Centres en Province ou dans des pays plus proches qui eux au moins consomment français, parlent français et viennent dépenser leurs dinars te leurs dirhams en France.
    C'est idiot et léger comme discours.

  • maharadja
    maharadja     

    1) interview a diffuser largement dans toutes les ecoles, ca evitera de former des futurs chomeurs en france

    2) comme l a dit Atha, la qualite c est tres variable. Expe personnelel de l ofshore en roumanie. tout les mois des nouveaux car comme ils sont tres mal payes (meme au standard local), ils partent des qu ils peuvent.
    Bref, le travail est fait mais on doit repasser derriere, et en cas de modif un an apres, c est pas la peine de leur demander, les gars qui on developpes sont partis
    3) l off shiore est une realite, il faut faire avec. Meme si les reusltats ne sont pas si probant que ce mr le dit dans l article, c est secondaire pour ceux qui decident, qui sont des financiers et pas des techniciens

    conclusion: les jeunes faites autre chose que de l info, ceux qui sont deja dedans essayez de vous reconvertir
    Autant accompagner le mouvement que le subir

  • Atha
    Atha     

    Pour bosser avec deux équipes indiennes sur du offshore pour Orange je suis totalement opposé avec certaines des conclusions de cette interview...

    1) le niveau des bac+5 indiens n'a rien à voir avec le niveau des bac+5 fr, enfin majoritairement, pour la bonne et simple raisons qu'ils n'ont pas d'éducation nationale post bac, il n'y a que des boîtes privées où l'on achète son diplome. => niveau très, mais alors très, variable et souvent tirés par le bas.
    2) l'héritage de la société des castes continue d'être un boulet pour le boulot. Seuls les hautes castes accèdent aux postent avec pouvoir de décisions et bon bah comme à la fin de la noblesse sans aller jusqu'a la consainguinité, les types ont été parachutés là sans avoir le moindre effort à fournir et sont très souvent incompétents. Les bons (ceux qui sont curieux, ouverts, volontaires, ...) sont totalements bridés par cette hierarchie illogique.
    3) Les 50 personnes avec qui l'on bosse savent mettre un coup de collier mais on est obligé d'être sur leur dos tout le temps pour s'assurer du suivit des tâches... Ici encore on perds du temps inutilement.
    4) Ils sont tellement dragués à droite et à gauche que le turnover est hallucinant là bas, parle d'une rentabilité :/ a peine formés ils se cassent dans la boîte d'en face (et ils ont raison pourquoi rester fidèle à celui qui vous paye avec un lance pierre troué?)

    En conclusion si les coûts doivent vraiment baisser (et je n'en reste pas convaincu) il vaut mieux faire du offshore en russie ou roumanie.

  • Le HiBou BouBou
    Le HiBou BouBou     

    de toute façon toutes les délocalisations et les gros problèmes de ce monde viennent du capitalisme et la priorité des capitaliste c'est le fric!

    c'est déplorable qu'en france on ait de moins en moins de bonnes entreprises d'autant plus qu'il y a des mecs de l'Est qui viennent travailler dans nos entreprises pour 400 euros/mois, nous on coûte trop cher voilà ce qu'ils voient eux!
    merci papa...patron

  • Tito64
    Tito64     

    C'est un argument, "NON." ? Et depuis quand cela suffit-il à une société comme Steria, qui rogne sur les salaires français pour aller en nearshore au Maroc ou en Pologne, et en offshore en Inde ? Tout ça pour gagner plus de marchés ? Alors qu'ici, ils ne sont pas foutus de pérénniser les quelques postes de leurs employés, parce que les commerciaux préfèrent agir dans les grandes villes plutôt que les moins grandes ?

    Non tout seul, ça le fait pas !
    Moi je dis non. Non aux salaires ridicules qu'on propose à l'embauche, aux Français qui travaillent en France. Si les économies qu'on fait sur notre dos doit servir à prospecter en Europe pour que notre boulot soit fait par des Indiens (d'ailleurs, c'est de moins en moins intéressant, en Inde, c'est pour ça qu'on va voir ailleurs), je ne suis pas d'accord !!

    Salarié Steria

  • wazasql
    wazasql     

    NON.

Votre réponse
Postez un commentaire