En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Journée d'action sur les salaires dans les SSII

Journée d'action sur les salaires dans les SSII
 

A l'appel de la F3C-CFDT, des actions auront lieu demain dans toute la France. A Capgemini, la CFTC s'avoue sceptique.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • Eliott78
    Eliott78     

    Pareil je pense vraiment me barrer de ce métier, peu de perspectives, métier à pisser du code à moins de se faire embaucher en MOA ou poste similaire, je ne vois pas un truc qui pourrait me faire continuer dans ce métier, c'est grave tout de même !!

  • wazasql
    wazasql     

    Je ne suis pas forcement d'accord sur tout ce qui est dit. Mais je pense que vous avez raison quand vous dites que les SSII et leur donneurs d'ordre sont en train de tuer l'informatique. Je pense que l'informatique vit ce qu'a vecu les usines: productivite, delocalisation... Dans le projet, ou je suis on parle meme de la methode 6-sigma, symbole du fordisme et des usines motorola il y a bien longtemps. Augmenter la productivité et rien d'autre. Ca fait peur sur le long terme. Ok aussi pour la diffeerence entre les salaires et la facturation...
    En gros, les SSII sont en train de se couper la jambe et essayer de courir: Mais la concurence l'oblige nous disent ils... Pour moi, je croyais avoir trouvé le compromis passion/travail mais force est de constater que c'est dur de rester passioné par l'informatique quand on voit que les DSI sont passionés par la reduction des couts et leurs bonus. Il n'ya pas si longtemps, beaucoup se convertissaient a l'informatique mais bientot ce sont les informaticiens qui devront se reconvertir. Comment tuer un secteur en vraiment pas longtemps....

  • RSI_lambda
    RSI_lambda     

    C'est certain que quand on constate que la profession part carrément en sucette côté technique, qu'il n'y a jamais eu autant d'écart entre le prix des prestations et la rémunération des informaticiens, que le peu de place qu'il restera dans quelques temps sera soit tâcheron dans un bunker climatisé soit consultant MOA, le reste étant délocalisé à tour de bras vers l'Est ou le Sud, il y a de quoi se poser de sacrées questions ...

    +1 aussi pour le côté individualiste, savamment entretenu par tout le monde. Aucun risque qu'un jour, une fédération d'informaticiens soit assez puissante pour se faire entendre : les patrons du tertiaire, même s'ils ne l'avoueront jamais, savent à qui ils ont donné les clés du camion et qu'ils mettraient rapidement un genou à terre en cas de grève générale ?

  • toujours-grouillot-helas
    toujours-grouillot-helas     

    J'ajouterais que les syndicats aussi se la jouent solo : leurs membres ne dépassent pas qq centaines dans les SSII et c'est très rare qu'ils forment des intersyndicales ou qu'ils lancent des appels en commun.

    De plus, qqun de l'équipe du Munci (qui a qd-même plus de membres que les syndicats de la branche) m'a dit que les syndicats ne leur écrivent jamais pour qu'ils invitent leurs membres à se joindre à leurs actions !

    Donc il faut pas se faire trop d'illusions dans ces conditions-là !

  • ex.grouillot
    ex.grouillot     

    Eh oui la CFTC explique très bien le problème !!!

    Mais elle omet qd-même de dire 2 ou 3 choses :

    - primo les informaticiens sont de monstrueux individualistes incapables de voir plus loin que le bout de leur nez... les 90% de neneus ne vont pas se bouger pour les autres 10%

    - il n'y a plus que des informaticiens étrangers en France (j'exagère à peine) bien dociles comme il faut... pas du genre à se bouger les fesses pour faire plaisir à leurs employeurs qui les sauvent de la "misère" de leur pays

    - les syndicats en informatique... combien de bataillons ????

    Bref, un conseil, faites comme moi et fuyez ce secteur de merde tant qu'il en est encore temps

Votre réponse
Postez un commentaire