En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

L’appel du 18 février pour une France du logiciel libre !

L’appel du 18 février pour une France du logiciel libre !
 

Le Conseil National du Logiciel Libre entend fédérer l'action des différentes associations régionales, représenter l'écosystème des entreprises du logiciel libre auprès des pouvoirs publics, en assurer une plus grande visibilité sur le plan national comme international.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

11 opinions
  • dpapillon
    dpapillon     

    Je viens de publier un court texte (22 pages) dans ce sens :

    http://www.inlibroveritas.net/lire/oeuvre28545.html

  • libre-pas-libre
    libre-pas-libre     

    L'April fédère déjà des entreprises.
    (ce qui d'ailleurs remet un peu en cause son indépendance AMHA)
    Quant à la FNILL, c'est rigoureusement la même chose que la CNLL.
    De toute façon, tout le monde sait que le monde du libre est un peu la proie des querelles de chapelle... (oh c'est pas les seuls, loin de là)

  • ChevalierBlanc75
    ChevalierBlanc75     

    Ne nous y trompons pas, le but de ces lobbies, c’est aussi de défendre (certes indirectement… en tout cas la plupart du temps) les intérêts privés de leurs membres, c’est à dire plus particulièrement les entreprises, assos et freelance qui vivent des logiciels libres… et qui espèrent bien avoir le "retour sur investissement" de leur soutien !

    En effet plus le logiciel libre s’implante dans nos entreprises et administrations (ce qui est très bien par ailleurs !), entre autre grâce au lobbying actif de toutes ces associations (vous pouvez rajouter l’adullact à la liste ci-dessus), plus cela rapporte en retour à tous les professionnels du libre membres de ces associations.

    Des professionnels qui en sont même parfois (souvent ?) les bénéficiaires… DIRECTS ! Eh oui, il n’est pas rare que ca se passe ainsi (j’en ait été témoin déjà à 2 reprises) : représentation ou conseil (généralement gratuit) d’une association auprès d’une organisation (administration, entreprise, association), dépôt d’un pseudo-appel d’offres par celle-ci (enfin quand c’est obligatoire seulement, c’est à dire pas si souvent que çà) et en fin de compte le client choisira pour son projet un prestataire membre de l’association (en guise de remerciement…) ! CQFD.

    Attention, je ne cherche pas à dénigrer ces associations (que j’aime bien et que respecte par ailleurs… étant moi-même fana de logiciels libres), mais je pense que "l’intéressement" est l’une des raisons qui explique cette profusion d’associations dans le monde finalement assez hétéroclite du libre !

  • romain49
    romain49     

    Depuis que je suis passé sous Linux, j'ai compris pourquoi la console de jeu était l'avenir (déjà bien entamé) du jeu vidéo, et Linux, l'avenir de l'informatique.

  • VZP
    VZP     

    Je pense, mon cher Karl, que l'informatique n'est pas ton métier, alors le mieux, avant de critiquer, est de savoir de quoi on parle. Ici, c'est de l'informatique professionnelle (d'où le nom du site: 01netPro)et pas du bidouillage de pseudo "gamer" qui se prennent pour des informaticiens. Et pour finir, comme le dis Ausmann, si c'est "si nul", pour quoi de plus en plus d'entreprises utilisent des logiciels libres ? merci

  • Honesty
    Honesty     

    Je dois être un rigolo !?
    Mais sans les logiciels libres je ne pourrais pas faire mon travail correctement.
    J'évite beaucoup de frais de licenses pour des outils qui suffisent à mes besoins, alors qu'en privé je devrais payer cher pour des logs que je n'utiliserais pas en entier. Je fais de temps en temps un petit don et je ne suis vraiment pas déçu par les outils qui sont dévellopés, parfois plus puissants qu'en payant.
    Je ne suis surement pas le seul

  • Ausman
    Ausman     

    Je ne suis pas un defenseur de linux ou un anti-MS mais je voudrais que tu sois au courant avant de parler:

    1) Il n'y a pas de lien direct entre OS libre et linux : Il y a des OS libres autres que Linux, et il y a des distribs de Linux payantes (Redhat).

    2) les distribs Linux libres, ne sont pas les seules representantes du monde du libre, pourquoi on preciserai OS libre sinon ?

    3) As-tu deja fait autre chose que jouer sur un ordinateur? ou Word? Parce que les distribs libres de Linux sont ideales pour bidouiller l'info et faire des trucs interessants (Prgrms, scripts, archi reseau ...). A moins bien sur que tu ais une petite douzaine de milliers d'euros a passer chez MS.

    4) C'est moi, ou MS a commence a faire des offres "pas cheres" (90 euros tout de meme) depuis que Ubuntu lui gratte des parts chaque annee?

    5) Enfin je finis par le must. Si Linux libre est si pourri que ca, pourquoi tant d'entreprises se tourne vers lui.

    Tu kif pas le libre ? pourtant je suis sur que sur ton "PC" tu as bien quelques logiciels libres.

    Voila. Rien contre toi, mais juste le "In Microsoft we trust" me derange un peu.

  • cobra32
    cobra32     

    Si tu ne sais pas te servir de linux (même pour les jeux) evite d'étaller ta niaiserie aux yeux de tous.

  • Kristof75xxx
    Kristof75xxx     

    Après l'April, l'Aful et surtout la FNILL (Fédération Nationale de l'Industrie du Logiciel Libre), et j'en oublie sûrement (...), voici donc une nième représentation du logiciel libre... c'est qu'il doit y avoir de sacrées querelles de chapelle dans le "monde libre" ! Je leur souhaite bien du courage !

    PS : sur les 10 associations fondatrices, 2 ont l'air inactives déjà (http://plossra.org/ et http://www.prolibre.net/rubrique.php3?id_rubrique=2 ...)

  • Mrlat
    Mrlat     

    Faut se reveillez le logiciel ibre se cantonne pas a linux !! certes il y a des logiciel mieu que d'autre et d'autre mauvais (je n'ai jamais tester linux) mais tout comme les logiciel commerciaux le logiciel libre ne peut apporter que du bons ne serait ce pour faire bouger les grosses entreprises
    pour faire du texte openoffice ou office à je ne sais combien d'euros?
    faut savoir faire la différence

Lire la suite des opinions (11)

Votre réponse
Postez un commentaire