En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

L’offshore indien mal perçu par les entreprises françaises

L’offshore indien mal perçu par les entreprises françaises
 

Si les SSII indiennes bénéficient plutôt d'une bonne image, la destination Inde n'est pas jugée très attractive. Elle présente davantage de risques que d'opportunités, selon un sondage Ifop.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • Externalisation www.e-compta.pro
    Externalisation www.e-compta.pro     

    L'Inde devrait tenir compte de cette information pour améliorer ses prestations en externalisation. L'externalisation en Inde "présente des risques que d'opportunités" : or normalement l'externalisation offre beaucoup d'avantages à l'entreprise qui l'adopte.

  • CaptainNemo
    CaptainNemo     

    Indien vaut mieux que 2 tu l’aura (suite):

    3) n’oubliez jamais que les Indiens ont inventé le « 0 », et que le capitaine Nemo, qui a conçu le Nautilus de Jules Verne, se nomme en réalité le prince Dakkar, ingénieur indien qui a mené la révolte des Cipayes en 1857

  • CaptainNemo
    CaptainNemo     

    Ouh la la … ça fleure bon la France colonialiste d'avant-guerre tout ça "les rares Indiens parlant l'Anglais ... les paysans … les boulets". Je rêve. Et les "rares rares rares Français parlant anglais sans dire "definitively" toutes les 30 secondes ? Et les rares architectes techniques français capables de travailler autrement qu'en petite équipe, et de s’intéresser aux besoins du client autrement que sous l’aspect technique ? Et les rares français à rester positifs, énergiques et à pousser les projets parfois ? etc etc .
    Je ne dis pas que tout est rose, après 4 ans intensifs d’offshore (qqs centaines d’indiens), mais
    1) je comprends dans ce sondage que ce sont les « pure players » indiens qui sont en cause (sans réelle interface française avec le client), et là je suis d’accord
    2) il faut aller un peu plus loin que vos analyses primaires, et voir ce qui nous différencie (artisans français vs industriels indiens), et peut nous enrichir mutuellement (je conseille le film « Travaux, on sait quand ça commence » , qui traite exactement de cela). J’attends des arguments un peu plus sérieux, et respectueux.
    3) n’oubliez

  • Indian Bashing
    Indian Bashing     

    Et des experts JAVA qui ne savent même pas utiliser le débogueur Eclipse et à qui il faut expliquer ce qu'est une gestion de conf "It's a branch, do you understand a branch ?" Difficile de rester patient avec de tels boulets qui représentent 80% des effectifs indiens des SSII francçaises. Les rares qui sont compétents partent dès qu'ils sont formés pour gagner de meilleurs salaires.

  • tata4never
    tata4never     

    Les Indiens sont en train de faire l'amalgame dans la tete des décideurs entre Outsourcing = Offshoring = Lowcost/Cheap.
    C'est une plaie pour notre industrie sur le long terme !
    Les clients ne veulent plus de SSII parcque pour eux c'est forcement traiter avec des gens trop éloignés des leurs besoins.
    De plus cela fait longtemps que les rares Indiens parlant l'Anglais (petite caste) ont tous été embauchés et qu'il ne reste que des paysans auto-déclaré experts.

    L'Offshoring en Inde c'est comme l'investissement à Dubai, les leaders sont passés et maintenant ils cherchent à refourguer ca aux pigeons.

  • boby6789
    boby6789     

    Senior Network engineer Indien ne sachant meme pas faire un ping j'en vois tout les jours dans ma ssii...

Votre réponse
Postez un commentaire