En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

L’open source siège à l’Afdel

L’open source siège à l’Afdel
 

En Bref. Signe des temps, un éditeur open source siège désormais au conseil d'administration du lobby des éditeurs de logiciels français.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • arisbourg
    arisbourg     

    Les éditeurs Open Source ont toute leur place à l'AFDEL qui vise à fédérer tous les acteurs de l'Edition de logiciels, aussi bien les acteurs open source (tels que Talend, Alfresco ou Nuxeo) que les éditeurs "propriétaires", tels que Cegid, Dassault Systèmes ou Microsoft.

    D'ailleurs, il est reconnu aujourd'hui, sauf peut-être par certains idéalistes (ou innocents), que l'édition de logiciels opensource n'est qu'une variante de business model des éditeurs de logiciels... une simple "tactique" marketing qui a pour objectif de réduire le coût des ventes/marketing ("cost of sales") en ne faisant pas payer la licence, en espérant ainsi bénéficier d'une dynamique virale.

    Du point de vue économique, ca n'est pas forcément pertinent... car ce qui est gratuit n'a pas de valeur.... de plus les utilisateurs (en B2B) préfèrent une solution qui "marche",cad innovante, ergonomique, performante, robuste... et qui répond aux besoins... pas forcément une solution uniquement gratuit!

    Alain Risbourg

Votre réponse
Postez un commentaire