En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

La Californie enjoint la Bitcoin Foundation d’arrêter l’échange de Bitcoin

La Californie enjoint la Bitcoin Foundation d’arrêter l’échange de Bitcoin
 

La Bitcoin Foundation défend le développement de la monnaie virtuelle dont elle porte le nom. En aucun cas, elle ne joue le rôle d'une place d'échange. Et pourtant, c'est ce rôle que l'Etat de Californie lui demande d'abandonner sous peine d'amende.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • xeslam6x
    xeslam6x     

    C' est sur que si on considère les milliers de tonnes de monnaie que l' état américain produit tous les ans en accélerant l' inflation du dollar, on comprend que ça leur fait peur de voir une monnaie concurrente qui augmente régulièrement sa valeur en dollars. Si tous les américains passaient au bitcoin, le bitcoin vaudrait des millions de dollars par bitcoin, et il ne pourraient plus profiter de l' inflation pour gruger les porteurs de dollars.
    Réfléchissez y !!!!! Moi c' est tout réflechi.

  • dbu
    dbu     

    De quelle liberté parlez-vous? BitCoin, c'est tout ce qu'on peut imaginer de pire dans un système monétaire:

    système pyramidal, confiance basée sur la foi démagogique, protection inexistante des "petits porteurs", risques de change inhérents au système, opacité totale des transactions et des évaluations, réglementation absente et financement suspect, etc...

    Bref, si on prend un peu de recul, on peut comprendre que ce système soit un parasite qui dérange les gouvernements, non pas parce que les banques centrales commandent mais parce qu'en faisant la richesse de quelques uns (pas les plus honnêtes!), risque de faire perdre gros à une majorité.

  • jimbee
    jimbee     

    Décidément l'administration étasunienne n'aime pas le 1er amendement. Au pays de la libre gâchette, la Toile, symbole de liberté, est déjà le monde privé des marchands de tous horizons. Bientôt les licences libres ne seront plus qu'un souvenir. Aux armes citoyens !

Votre réponse
Postez un commentaire