En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

La candidature papier a encore la cote auprès des recruteurs

La candidature papier a encore la cote auprès des recruteurs
 

Le cabinet Robert Half dresse un palmarès 2008 des outils de recrutement. Les recruteurs plébiscitent les candidatures papier et boudent les réseaux sociaux ou les blogs.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

8 opinions
  • Bedel2
    Bedel2     

    Ces ringards de Robert Half qui font l'apologie de la candidature papier. N'importe quoi.

    Pas étonnant que ce cabinet soit en totale perte de vitesse en France

  • GillesIrlande
    GillesIrlande     

    Je vis et tavaille en Irlande, et si vous en veniez ici à envoyer une candidature postale on vous rirais direct au nez. Effectivement Sandrine, une fois de plus la France veut faire différent, en restant empêtrée dans ses archaismes. Eh bien quelle y reste!

  • Rokuban
    Rokuban     

    Je suis DRH en entreprise. Franchement, le candidat qui envoie une candidature papier à une seule certitude, celle d'arriver après la bataille. Certes sa candidature est jolie, mais au moment ou elle arrive sur le bureau, les premiers entretiens sont déjà fixés avec les candidats ayant répondu électroniquement. Cette enquête est surprenante : Il faudrait voir comment étaient posées les questions !

  • jenepator
    jenepator     

    Il faut lire l'article complètement : "Robert Half a réalisé cette enquête en mars et avril 2008 auprès de plus de 3 000 dirigeants effectuant des recrutements pour un échantillon représentatif d'entreprises (taille, secteurs d'activité)"
    Il n'y a pas que des entreprises de pub en France. ce ne sont pas celles là qui font le développement d'un pays. Au contraire, elles dépendent des donneurs d'ordre, entreprises de production, de transports, de commerce qui préfèrent voir des CV papier qui montrent de manière plus réelle les qualités des candidats. Le classement des CV papiers n'est pas très long et le classement vertical est très rapide.

  • Gilberto 112
    Gilberto 112     

    L'immense majorité des recruteurs sont passés experts dans le repérage des profils en se promenant sur les sites les plus en vue...
    Ils savent aussi très bien se servir de logiciels de filtrage de critères qui leur permettent en un temps record d'extraire 3 CV parmi les 300 qu'ils ont reçu.Ils sont donc bien mal partis pour revenir à l'époque du tri manuel.

  • G.Raison
    G.Raison     

    Je serais curieux de savoir quelles entreprises ont été interrogées et dans quels secteurs d'activité ! "Le CV papier est mort" date de 2002 suite à une enquête d'Adecco qui relatait la part croissante de l'e-CV dans le recrutement. La France aurait régressé en 6 ans ?! Je n'y crois pas une seconde. Si nous ne sommes, et loin sans faut, champion de l'équipement techno, la France a toujours été dans les top 5 en Europe, il suffit de voir les investissements pub RH dans le web français.
    D'autre part, il y a une réalité : les bases de données comme outil de gestion des candidats. Il est certain que les entreprises citées par RHI, si elles reçoivent les CV papiers ne les traitent pas pour les intégrer dans leurs bases de données. Donc les recruteurs préfèrent les CV papiers pour moins de traitement ???

  • geez
    geez     

    de toute façon chaque email important ou sérieux est imprimé pour garder trace et c plus facile à lire que sur un écran aussi et puis on forward pas on fait passer, c un genre de tradition ; non ?

  • Sandrine 789
    Sandrine 789     

    Une fois encore, la france est "frileuse", ne s'occupe que "d'image", de "prestige", au lieu de s'occuper du réel et d'efficacité.

Votre réponse
Postez un commentaire