En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

La Coface s'alarme des risques accrus dans l'électronique en Asie

Mis à jour le
La Coface s'alarme des risques accrus dans l'électronique en Asie
 

En 2013, 3 entreprises sur 4 en Asie-Pacifique ont connu des retards de paiement, surtout dans les composants et la distribution de biens grand public.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • OldGeek
    OldGeek     

    il est intéressant de noter que Shangai et Taiwan ont bien sur toujours été donnés comme les bons exemples de la réussite économique libérale à tout crin, face à leur grand voisin si longtemps resté sous la coupe du totalitarisme. mais que finalement leur réussite dans le Hi Tech tient à ce qu'on fabrique... en Chine. Finalement, la réussite du libéralisme et de la finance serait-elle l'art d'enrichir quelques uns en faisant travailler la nouvelle plèbe à très bas prix?

  • tartempion1
    tartempion1     

    Les entreprises chinoises comme toutes les autres entreprises mondiales souffrent du vampirisme exercé par les mécanismes financiers sur l'économie réelle. C'est connu, c'est pas compliqué à comprendre sauf pour les politiques et la plupart des "journalistes".

Votre réponse
Postez un commentaire