En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

La communauté Debian se déchire face à une nouvelle politique de développement

La communauté Debian se déchire face à une nouvelle politique de développement
 

Une annonce intempestive a plongé la communauté des développeurs de Debian dans une crise. Pierre Habouzit, membre de la « release team », revient pour nous sur la chronologie des faits.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

30 opinions
  • SMR
    SMR     

    Et hop...!

  • aluc
    aluc     

    Linus Torvald a écrit Linux, l'équivalent d'Unix, on est d'accord. Le GNU à fait des utilitaires et d'autres ont été récupérés de BSD. Pendant des années on a parlé de Linux, puis quand ça a commencé à se vulgariser RMS a trouvé qu'il fallait dire GNU Linux, ce qui voudrait dire que les utilitaires sont plus importants que le noyau.
    Pour moi c'est tout au plus Linux Gnu.SQ

  • Pierre Habouzit
    Pierre Habouzit     

    Je cherchais à répondre au post suivant:

    > Tu compile des paquet toi ? Y'a pas une erreur ?
    > De plus en rle générale les paquet deb sont compatible et peuvent être utiliser
    > indifferement sous Debian ou Ubuntu. "

  • Pierre Habouzit
    Pierre Habouzit     

    Ubuntu n'est pas binary compatible avec Debian sur tous les points, et la règle générale est qu'un package Debian ne peut pas fonctionner sous Ubuntu et vice versa.

  • Seb_2411
    Seb_2411     

    ... C'est une simple constatation. La dynamique du projet doit pouvoir s'ameliorer. L'an dernier un des responsable de Debian avait fait un appel pour avoir plus de testeur et de retours sur la version. Je pense que ce n'etait pas pour rien.

    Donc redynamiser le developpement ne peut être que positif.

    La decision qui a était prise et largement discuté me parait une bonne chose justement. De plus pouvoir donner une possibilité de rapprochement avec Ubuntu ne peut être que positif.

  • 567A89642
    567A89642     

    Petite précision: Linus Torvald a écrit le noyau d'un système initié par GNU. Ce qui fait que l'on devrait d'ailleurs parler de GNU Linux.

  • aluc
    aluc     

    Un mot pour signaler "Linux le journal d'un novice" paru dans Libération/Ecran en juillet/août 2008 et bloqué en pdf en juillet 2009.
    Il me semble anormal de dire que "freeBSD qui est une branche parallèle de linux" C'est une branche d'Unix, plus ancienne que Linux, qui a lui été écrit de toutes piéces par Linus Torvald.
    Pour le reste, je ne voudrais pas déclencher ou en ajouter dans une guerre de religion.

  • Théolude
    Théolude     

    Tu veux relancer le débat qui a déjà eu lieu sur les mailings listes Debian ? :) Pas sur que l'espace consacré par 01net a ce débat y suffise !!

    ;) :D :D

  • Théolude
    Théolude     

    Tu te trompes en intégrant le mot gratuit en parlant du monde du libre. Et tu te trompes en disant qu'à l'origine il s'agissait de proposer une alternative à Windows ou Mac.

    La vérité est plus simple, c'était un projet un peu fou, lancé par Linus Torvald qui a été repéré par quelques universitaires et informaticiens talentueux et qui a mutualisé des énergies... en conservant l'aspect ouvert et libre hérité de la tradition universitaire.

    Le fait qu'aujourd'hui le projet ait été décliné maintes fois, enrichi, et qu'il puisse aujourd'hui pointer dans la cour des grands démontre le réalisme de ce modèle de développement et d'organisation.

    Enfin, si il est vrai que Linux est moins répandu que Windows, les connaissances et compétences pour utiliser Linux sont les mêmes que celles nécessaires pour Windows (seul les interfaces changent un peu d'allure) ; et si tu veux aller plus loin sur Linux, c'est comme aller plus loin sur Windows, il faut apprendre. A une différence prés, tu auras accès à beaucoup plus de documentations sur Linux que sur Windows.

    Passe le pas, et tu verras que travailler sur OpenOffice sur UBUNTU, ne sera guère différent que de travailler sur Office sur Windows XP.

  • Théolude
    Théolude     

    Ce que tu appels "bazar" fait aussi la force d'un projet ouvert. Et dans un monde qui aurait tendance à la standardisation à outrance et à la normalisation totale, la réussite de projets fondés sur une collaboration libre et "désorganisée" (il y a tout de même un certain nombre de règles de développements et de collaborations qui ont été cooptées) est une bouffée d'air.

    Que la polémique ait pris cette ampleur, démontre aussi (et c'est dit dans l'article), à quel point ces projets sont des projets vivants, investis et militants. Ils sont fondamentalement et culturellement en résistance contre une certaine forme de merchandisation et de pensée unique (au moins dans le monde du logiciel).

    Bon courage Debian, ce n'est qu'un épisode dans une longue suite de polémiques... ce qui est aussi le propre des projets de ce genre.

    Pour rappel: http://www.linux-france.org/article/these/cathedrale-bazar/cathedrale-bazar_monoblock.html

Lire la suite des opinions (30)

Votre réponse
Postez un commentaire