En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

La création d'entreprise high-tech se porte mieux que jamais

La création d'entreprise high-tech se porte mieux que jamais
 

Entrepreneurs dans les nouvelles technologies, bravo ! Vous figurez au tiercé gagnant de la création d’entreprise en 2009.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Carnets
    Carnets     

    32K/an pour une activité de services et 80K/an pour une activité commerciale! les chômeurs ne sont "réduits" à adopter ce statut, c'est parfois la seule issue de responsabilisation et d'autonomie sociale et professionnelle. Les autoentreprise ne se constituent pas sur du vent, mais des projets! les candidats sont des porteurs de projets, ce sans quoi leur condition n'existe même pas.

  • Guimo
    Guimo     

    L'autoentreprenariat est limité à 32K/an, ce qui est faible pour une activité principale.

    Ensuite, il me semble que ces créations d'entreprise, c'est surtout du salariat déguisé et très précaire. Ce qui est confirmé par le nombre de chomeurs qui en sont réduits à faire leur mini entreprise.

    Enfin, créer une autoentreprise c'est bidon, il suffit de remplir un formulaire. J'aimerai surtout savoir combien passent l'année avec un CA stable ou croissant. Créer une entreprise, c'est facile, mais vendre des projets, surtout à des grands groupes dont le service achats est sur les dents, l'est moins.

Votre réponse
Postez un commentaire