En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

La crise dans le secteur informatique sera plus forte qu'en 2001

La crise dans le secteur informatique sera plus forte qu'en 2001
 

Gartner prévoit en 2009 une baisse des dépenses informatiques de 3,8 % dans le monde, et même de 8,8 % en Europe de l'Ouest. Les achats de matériel seront les plus touchés.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • dj_in_k
    dj_in_k     

    commercial pour un gros constructeur,j'entend tous les jours, que les budgets sont coupés, et que tout est gelé: franchement, seules les admimnistrations publiques fonctionnent encore, parce qu'elles ont des budgets qui doivent être utilisés, mais ceux-ci sont en baisse également. Je pense personnellement que dans les 6 mois a venir, seuls les grosses entreprises vont investir, et sur du long terme, afin de faire tenir leurs machines plus longtemps, donc le Xeon devrait pousser un peu les ventes, et la peur de perdre XP devrait forcer les renouvellements, après... il faut espérer que Seven dopera les ventes, ce dont je doute fortement, les DSI préférant attendre de voir les audacieux se casser les dents avant de faire le grand saut, rappelons que vista et seven sont basés sur le même noyau, ce qui, d'un point de vue technique n'est pas rassurant. il y aussi ceux qui prefèrent basculer en machines virtuelles, et les passages en linux, qui rallonge considérablement la durée de vie des machines.

  • xavxav
    xavxav     

    Il y a encore quelques semaines, les experts en tout genre nous assuraient que le serveur informatique ne serait pas touché. Que l'informatique serait la meilleur réponse pour réduire les coûts.
    (exemple, cet article du 14/01/2009 : "En 2009, les budgets informatiques des entreprises ne s'écrouleront pas".
    http://pro.01net.com/editorial/400996/en-2009-les-budgets-informatiques-des-entreprises-ne-secrouleront-pas/
    ). Pourtant la source d'information était ce même Gartner Group.

    Pourtant, sur le terrain, on constate bien un diminution de la demande en assistance technique.

    Hélas, il ne s'agissait que de communication mensongère destinée à rassurer les investisseurs. On se demande dans ces conditions quel crédit accorder à ce Gartner Group.

Votre réponse
Postez un commentaire