En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

La crise dope les réseaux sociaux professionnels

La crise dope les réseaux sociaux professionnels
 

Un plus grand nombre d'adhérents, des membres plus actifs… Les sites de mise en relation professionnelle tels Viadeo ou LinkedIn, semblent profiter de la crise.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • peetpistol
    peetpistol     

    Plus d'infos sur le business des réseaux sociaux professionnels ici :
    http://lastexittomymind.wordpress.com/2009/08/19/le-business-model-des-reseaux-sociaux-professionnels

    A+

  • Emilyt
    Emilyt     

    Les réseaux professionnels généralistes dont dopés...certes, mais les réseaux pro spécialistes également! a l'image de Freelance Business Club, le réseau social des freelances en informatique (http//www.freelancebusinessclub.com). D'abord je pense clairement que depuis quelques mois, Facebook a décomplexé l'"invitation massive" ce qui joué en faveur des réseaux sociaux quels qu'ils soient. Ensuite il y a eu énormément de communication autour de la professionnalisation des réseaux et du recrutement web 2.0, beaucoup d'éducation sur la gestion de son image en ligne: je pense que les internautes sont "fin prêts" a jouer la carte du réseau web 2.0 pour leur business!
    Emilyt
    http://www.freelancebusinessclub.com

  • Franck bierlet
    Franck bierlet     

    Effectivement, en tant que directeur commercial j'ai rejoints Viadeo, puis la communauté PUBLICACHAT qui y est hébergée afin de trouver de nouveaux contacts et clients.
    Ce site permet une mise en relation directe à moindre cout avec des acheteurs publics.

Votre réponse
Postez un commentaire