En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

La feuille de route numérique du nouveau président

La feuille de route numérique du nouveau président
 

Quelle place François Hollande donnera-t-il au numérique ? Quelle politique compte-t-il développer ? 01net Entreprises fait le point.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

12 opinions
  • Propulseurs
    Propulseurs     

    Le numérique façon Sarkozy se réfléchissait au mode cerveau gauche : tuyauterie, débit, technologie?
    En toute logique, le numérique façon Hollande va se penser cerveau droit, donc imaginatif, créatif, humain?

    Pour aider le futur ministre du numérique, les Propulseurs proposent une boîte à suggestions. http://1001idees.tumblr.com/post/22774719025/50-suggestions-pour-le-futur-ministre-du

    A vous de compléter

  • Eduperformance.com
    Eduperformance.com     

    @ASGdev : Je pense que l'intégration du numérique dans l'éducation de nos enfants et plus généralement dans la formation ne se résume pas à un simple changement de support de travail. C'est pour moi avant tout de nouvelles méthodes et vecteurs de formation que le numérique apportera à l'éducation. Je pense par exemple au social learning qui nous permettra selon moi de sortir d'un modèle éducationnel qui découle aujourd'hui encore trop directement de la révolution industrielle pour aller vers quelque chose de plus participatif et plus motivant.

  • EtienneDelon
    EtienneDelon     

    C'est une très bonne chose qu'une vraie politique nationale de numérisation soit en développement. Ne crions pas au loup avant d'avant d'avoir connu la mise en place.

    Je pense en particulier à l'e-administration qui a beaucoup beaucoup trop de retard par rapport à nos voisins européens. Au final nous perdons encore du temps avec des formulaires papiers alors même qu'on nous fait remplir le formulaire en ligne... C'est nul, vivement qu'on avance !

    Côté "plus de social dans le numérique", il ne faut pas confondre :
    - l'accessibilité numérique (technique, logiciel, avoir un matériel...), ce qui est une vraie volonté des collectivités territoriales de tous les bords politiques, donc c'est bien que ce soit soutenu par le gouvernement,
    - et la problématique des SSII où des informaticiens qualifiés ou pas font le choix d'aller bosser pour être mieux payés (soi-disant). Là c'est un problème d'exploitation du salarié qui concerne avant tout les conventions collectives et donc un rapport entre salariat et patronat où devrait se glisser les syndicats... Après chacun est libre de se battre, de changer de boîte ou de subir ; mais en aucun cas on ne peut attendre que ce problème soit traité et même évoqué en amont d'un projet gouvernemental global... J'appelle ça "tout mélanger".

    Bref, bravo à l'auteur de l'article qui fait le lien avec les réflexions du gouvernement sortant en expliquant qu'elles seront écoutées par le nouveau gouvernement. On appelle ça comment déjà ? Ah oui "l'ouverture". Finalement le changement c'est bien maintenant ;-)

  • Santos 10
    Santos 10     

    C'est bien qu'il soit aussi prudent en ce qui concerne le numérique.

    Il ne faut surtout pas qu'il essaie de restriendre comme l'a fait son prédécesseur l'accès des citoyens à Internet. car Internet est la plus grande démocratie du monde. http://bit.ly/w1ngbV

  • El-Conkistador
    El-Conkistador     

    Permettre aux jeunes l'embauche dans le monde du numérique, car dès la sortie d'écoles, les entreprises attendent plus de personnelle ayant de l'expérience.
    Je parle en connaissance de cause, je suis jeune diplômé et c'est très difficile de trouver dans l'Informatique/Réseaux, surtout dans la région Dunkerquoise qui est beaucoup plus tourné vers l'industrie.

  • gdfgdfgdf
    gdfgdfgdf     

    Maintenant qu'on a un nouveau Président, il va lui falloir une Assemblée Nationale de son coté pour qu'il puisse agir.

    De l'autre, concernant le numérique, DRM, taxe copie privée indument perçue par les ayants droits, toujours basée sur un système obsolète de Giga-Octets qui forcément dans 10 ans, 100 ans, va faire que les sommes perçues seront absolument plus en adéquation avec le tout petit droit à la copie privée, qui de plus est trop souvent contrarié par des DRM, qui rendent la copie impossible, ou du moins impossible légalement.

    Je ne parle même pas des "Markets" à droite à gauche, qui sont autant de lieu pour rendre les clients captifs, ce qui devrait être interdit par la loi, le client qui achète doit pouvoir disposer librement, sur n'importe quelle plateforme de ce qu'il achète, terminé avec le concept de "Licence d'Utilisation", un achat est un achat, si quelqu'un souhaite revendre un logiciel, jeu, une musique légalement achetée, il doit pouvoir le faire.

    Et dire qu'il y a encore des choses gratuites, si si, j'ai testé Nero... kiki, wiki, niki, kwiki, j'ai oublié le nom, cela permet de graver, avec en bonne place un "Market" pour acheter des "Fonctions" supplémentaires mais payantes, avec un logiciel, que je pensais encore de gravure, mais qui au final fait beaucoup de choses, images, vidéo, musique, mais qui est parfaitement incapable de graver la moindre image .ISO, ce qui est un comble pour un Nero Lite ?

    Ne parlons même pas du future Windows 8, le Windows Mécano, tu veux lire un DVD, faut acheter la fonction DVD, ensuite cela sera tu veux un affichage graphique amélioré, faut acheter la fonction Affichage HD/3D ???

    A quand une loi, pour obliger les Entreprises qui commercialises en France de déprotéger les jeux/logiciels, par un Patch, qu'ils doivent eux même fournir au bout de 2 ans pour les jeux et 5 ans pour les logiciels, pareil pour les Système d'Exploitation...

    Windows XP, ensuite Windows Vista, Windows 7 etc... dès qu'ils auront atteint les 5 ans après leur première mise sur le marché, Microsoft devrait avoir obligation de fournir en libre accès un système d'activation autonome, dont l'usage ne dépend plus de son bon vouloir, quitte à la rigueur de concéder une période un peu plus longue aux OS, qui pourrait être la Fin du Support Etendu...

    Il y a beaucoup à faire dans le Numérique, mais franchement je ne suis pas sûr, du tout que l'on ait pas quitté une "secte" du tout pour le fric des Majors, pour une autre "secte" tout pour les Artistes, même s'ils ne foutent rien....

    L'avenir nous le dira....

  • DBL8
    DBL8     

    S'il y en a qui ont compris ce qu'il allait faire sur ce sujet, c'est qu'ils savent lire dans le marc de café !
    Je ferai (le matin) je ferai (le soir) et c'est différent.
    Ou, l'art de naviguer en eau trouble. (d'où peut-être son surnom de capitaine de pédalo)

  • gilbert LAURET
    gilbert LAURET     

    http://www.facebook.com/groups/58josephgilbertlauret/. Voilà la vraie métamorphose qu'il faut réaliser pour passer à la posthistoire.

  • ASGdev
    ASGdev     

    Moi, je trouve que trop de numérique tue le numérique...
    Et bien je vous assure, que même si on m'a fournit le livre numérique de maths, je préfère largement son format papier...
    Et tant de rapports scientifiques qui tendent à dire que le support numérique peut-être néfaste, contre-productif...

  • walter99
    walter99     

    La secte du mont Pélerin (Von Hayek et Von Mises) est en train d'être démasquée et déconfite:leurs algorithmes ne fonctionnent pas , ils ont conduit à bâtir une économie où la spéculation est reine et en vient à se mordre la queue: il n'y a plus rien à spéculer: l'immobilier c'est fini,les matières premières c'est fini .....et les jeux à la hausse ou à la baisse sont éphémères et dangereux pour les populations (qu'ils affament comme en 2009)La BCE et la FED font marcher la planche à billets(Qe1, Qe2 et bientôt Qe3) à fond pour ...alimenter la spéculation folle ,ce qui est très risqué et anti économique. Quant à la dette des états, on en arrive au bout: le délire néolibéral consistait à privatiser la création monétaire pour faire pression sur les états et les salaires pour augmenter mécaniquement les profits: les banques empruntent à 1% aux banques centrales (notre argent) et ...re-prêtent à 3%(France) ou 6% (Espagne) ce qui fait que les pays doivent donner en rente financière 3% de leurs revenus avant de pouvoir dépenser un euro.La France paie 50 milliards d'intérêts par an ce qui fait qu'elle a déjà payé 2 fois cette dette aux banques depuis 30 ans.L'article 124 du traité de Lisbonne doit être abrogé .Il faut interdire la planche à billet certes ,mais les états doivent pouvoir emprunter à 1% aux banques centrales et alors ils devront et pourront REMBOURSER leur dette ,ce qui est devenu quasi impossible dans le système actuel, le défaut grec sera bientôt un défaut généralisé:qui peut croire un instant que les USA vont rembourser 17 000 milliards de dollars? écoutez Delamarche su BFM....ou Jorion

Lire la suite des opinions (12)

Votre réponse
Postez un commentaire