En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

La France veut rattraper son retard en termes de puissance de calcul

La France veut rattraper son retard en termes de puissance de calcul
 

Visite en images du Centre de calcul recherche et technologie qui vient de faire l'acquisition d'un supercalculateur de 300 téraflops.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • Mag1c Wind0w
    Mag1c Wind0w     

    Bonjour, je teins à m'excuser pour cette question qui peut paraître stupide, mais est-ce que Windows peut fonctionner sur une telle machine ?
    Car je ne suis pas sûr que ce cher Windows puisse exploiter 128 Go de RAM et des milliers de processeurs dual-core conçus pour des serveurs !
    Désolé pour cette question idiote !

  • Jannie678
    Jannie678     

    85% des supercalculateurs du top500 tourne sous Linux.

    Le même Linux que l'on installe sur son PC perso.

    En fait, je me demande si en terme de nombre de CPU par OS, Linux n'est tout simplement pas devant Windows. Entre les cluster de calculs, les ferme de rendu 3D, les serveurs Web et internet, les stations de calculs et de visualisation, les systèmes embarqués, les PS3, les box ADSL et FTTH, les lecteurs HD, les caisses de supermarché...

  • paulfg
    paulfg     

    En effet je confirme pour bien connaitre le sujet, les clusters et calculateurs tournent assez souvent sous linux pour l'OS.
    Les constructeurs rajoutent souvent des softs proprietaires pour tel ou tel aspect, mais parfois c'est 100% open source meme pour les softs.

  • tonton-pinguin
    tonton-pinguin     

    http://www-ccrt.cea.fr/fr/moyen_de_calcul/platine.htm

    "Le supercalculateur Platine est un cluster de serveurs NovaScale, incluant 932 nœuds de calcul et 26 nœuds dédiés aux entrées-sorties et à l’administration. Chaque nœud comprend 4 processeurs Intel® Itanium® 2 double cœur cadencés à 1.6 Ghz. Huit nœuds de calcul disposent d’une mémoire de 128 Go et les autres noeuds de 24 Go."

    Le système sera exploité à travers la plate-forme logicielle HPC optimisée par Bull et associant en particulier le système d'exploitation Linux®, NovaScale Master, la suite logicielle développée par Bull pour l’administration, l’environnement de développement Intel et le système de fichiers Lustre® de CFS.

  • Hetxan
    Hetxan     

    S'il est vrai que la plupart des stations de calcul type PC fonctionnent sous Linux, il faut pas rêver, les supercalculateur tourne sur OS propriétaire ou UNIX.

  • tonton-pinguin
    tonton-pinguin     

    ça vous arracherai la **** de préciser que ces machines fonctionnent sous système d'exploitation Linux : 01 de plus en plus partial !! Et si elle avaient fonctionné sous Windows , on aurait eu droit à 5 pages de publi-reportage ???

    [color=#ce0000][g]Message modéré. Nous vous rappelons que tout auteur peut être tenu pénalement responsable de termes diffamatoires tenus sur les forums.[/g][/color]

Votre réponse
Postez un commentaire