En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

La Green IT, oui, mais pas sans ROI

En l’absence de contraintes gouvernementales, une stratégie « verte » n’existe souvent que si elle génère un avantage financier ou en termes d’image.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • otodidakt
    otodidakt     

    Green IT : les fournisseurs abusent outrageusement du phénomène de mode pour argumenter sur des produits pas plus respectueux de l'environnement qu'auparavant.

    technique : réfléchir sa politique de SI en fonction des améliorations de productivité,
    performance et les économies engendrées.

    L'investissement dans des produits économes énergétiquement poussent le développement de technologies performantes (nanotech, SSD) donc à une amélioration de la productivité.

    Donc réfléchir sur l'argumentaire technique, benchmarks à l'appui, en lieu et place du discours formulé commercialement pour vendre l'obsolète comme étant un progrès.

    Transformer le mirage du Green IT (la vessie qu'on nous fait passer pour la lampe du miraculeux génie) en réalité.

Votre réponse
Postez un commentaire