En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

L'administrateur pirate de San Francisco frappe encore

L'administrateur pirate de San Francisco frappe encore
 

Après avoir bloqué le réseau municipal, Terry Childs, son administrateur, a été emprisonné. Non sans laisser un routeur pirate sur le WAN, que personne ne parvient à localiser.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

12 opinions
  • zozo.net
    zozo.net     

    Je n’ai pas lu tous les détails, il y a en tellement
    si on s’en tient à la version simpliste, le routeur n’est pas localisé physiquement. Admettons.
    Mais s’il renvoit sa bannière en disant qu’il est la propriété de l’abruti (dixit l’article) alors il a forcément une adresse IP, de proche en proche, on peut remonter (au sens logique) jusqu’aux routeurs qui sont devant lui (lui sont directement connectés). A priori, il suffirait de dropper tout le trafic issu de ce fantome, en utilisant l’adresse de niveau 2 (ethernet par exemple si c’est une interface de ce type). Il restera comme une porte ouverte sur le WAN mais ne menant à rien.

    Présenté ainsi c’est simpliste mais si le routeur fantome communique, il est déjà localisable logiquement, en IP, on peut déterminer le sous-réseau ou il se trouve. Sauf à supposer que SFO n’a la main sur rien, auquel cas, c’est tout le réseau qui est fantome, bloquer le routeur ainsi repéré semble quant même accessible à moindre cout.

    un routeur, à supposer un cisco n'est pas doté de langages de script comme on trouve sur les unix/linux, on ne peut rien programmer dessus. on ne peut que configurer des protocoles de routage et des paramètres sur ses interfaces, c'est très basique et très rigide. En gros, le pire boitier pour faire un "fantome" c'est bien un routeur.

    l'abruti fera de la taule et ensuite, il devra se faire soigner, confondre une topologie réseau avec une oeuvre d'art, c'est déjà éloquent...

  • Thierry A
    Thierry A     

    Bien vu mon gars !

    Marre de ces analphabètes qui se prennent pour des écrivains !!!

  • Camarade!!!
    Camarade!!!     

    ... A moins qu'il se fasse latter lors du procès et qu'il récupère genre... une interdiction totale d'utiliser un PC ou autre Smartphone :p

    Après je dis "bon courage" aux types qui vont devoir vérifier toute la topologie du réseau de SF :p

  • papicx
    papicx     

    Son secret, ce n'est pas ses mots de passe, qu'un très bon informaticien finira par cracker. son secret c'est d'avoir mis un routeur que personne ne parvient à localiser, sont à débrancher tout simplement. C'est là où il excelle !
    Delà à penser qu'un employeur mettra le loup dans sa bergerie... il y a des pas à ne pas franchir.

  • dodompizza
    dodompizza     

    un job avec un haut salaire assuré à sa sortie de sortie.

  • taxpayer
    taxpayer     

    je +ne+ sais pas si on doit félicité +féliciter+ un tel exploit car le coup a bien été prémédite +prémédité+...
    l'incompréhension c +'+ est se +ce+ routeur fantôme que pers +personne+ ne sais +sait+ localisé +localiser+ ...
    il y a +-a+ avait surement +sûrement+ mieux a +à+ faire pour se faire entendre mais il est vrai que comme ça on est au courant de son désaccorde +désaccord+ la boite +boîte+ pour qui il travail +travaille+ aurait quand même du +dû+ être plus ouvert +ouverte+ au dialogue...
    la bêtise c +'+ est de laisser toutes +toute+ la puissance d +'+ un réseau a +à+ un seul homme ..
    il doit bien rire même si se +ce+ qu +'+ il risque est moins marrent +marrant+
    et dire que après +qu'après+ avoir purger +purgé+ une peine qu'il n +'+ aura pas voler +volée+ il aura un non +nom+ dans le milieux +milieu+ ça va surement +sûrement+ faire sa pub au près +auprès+ de grosse boite +grosses boîtes+ de sécurité informatique même si il +s'il+ serra +sera+ a +à+ jamais surveiller +surveillé+ de ces +ses+ fait +faits+ et geste +gestes+

  • Belzébuthleretour
    Belzébuthleretour     

    il y aura un film sur cette histoire, vous verrez :)

  • trippy
    trippy     

    je ne pense pas que ce type va se faire un nom grâce à ceci. ce n'est pas difficile de modifier des mots de passe et de le dire à personne surtout quand on est l'administrateur du système.

  • filou333
    filou333     

    je sais pas si on doit félicité un tel exploit car le coup a bien été prémédite...
    l'incompréhension c est se routeur fantôme que pers ne sais localisé...
    il y a avait surement mieux a faire pour se faire entendre mais il est vrai que comme ça on est au courant de son désaccorde la boite pour qui il travail aurait quand même du être plus ouvert au dialogue...
    la bêtise c est de laisser toutes la puissance d un réseau a un seul homme ..
    il doit bien rire même si se qu il risque est moins marrent
    et dire que après avoir purger une peine qu'il n aura pas voler il aura un non dans le milieux ça va surement faire sa pub au près de grosse boite de sécurité informatique même si il serra a jamais surveiller de ces fait et geste

  • Belzébuthleretour
    Belzébuthleretour     

    sur quel sujet il était en désaccord avec sa Direction. Y a déjà eu des gars condamnés pour avoir "verrouillé" des logiciels qu'ils avaient écrit, parce que leur employeur refusait de les payer (et oui, on ne peut pas être un bandit, même avec des bandits ^^ ) !!!

Lire la suite des opinions (12)

Votre réponse
Postez un commentaire