En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Le cloud va-t-il tuer le DSI (tel qu’on le connaît) ?

Le cloud va-t-il tuer le DSI (tel qu’on le connaît) ?
 

Une étude réalisée auprès d'une centaine de DSI européens montre combien l'informatique en nuage va redéfinir leur rôle.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • ericlyon
    ericlyon     

    Nous sommes passés des gros ordinateurs accessibles uniquement en batch (cartes, disquettes, ruban, bandes, ..) aux terminaux puis aux PC que leurs qualités graphiques et de disponibilité hors ligne ont vite rendu incontournables.

    Aujourd?hui les nouveaux terminaux (Ultraportables, tablettes, téléphones, ?) vont logiquement reprendre leur place. En effet les raisons majeures qui ont fait que les PC ont pris la place des terminaux ne sont aujourd?hui plus de bonnes raisons : les nouveaux terminaux ont les mêmes qualités graphiques, le réseau est accessible de partout (ou presque) et par contre les avantages d?une informatique centralisée (souplesse, sécurité, coût réduit, ..) subsistent.

    La généralisation de l?internet, de la notion de service puis maintenant du « cloud computing » changent la donne
    Les métiers disposent des moyens nécessaires pour reprendre réellement la main

    Il faut revenir aux fondamentaux :
    l?Entreprise a des besoins dont une partie (de plus en plus grande il est vrai) est couverte par l?informatique mais au même titre que d?autres le sont par les transports, l?énergie, ?
    Une entreprise a des objectifs, elle dispose de moyens pour les atteindre et un certain nombre de contraintes s?imposent à elle.
    L?informatique fait partie des moyens mais ne doit pas être une contrainte.

Votre réponse
Postez un commentaire