En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Le début de la fin de l'extraterritorialité de Google

Mis à jour le
Le début de la fin de l'extraterritorialité de Google
 

La Cnil vient de sanctionner Google de l'amende maximale de 150 000 euros pour non-conformité au droit français. Si la somme peut paraître insignifiante pour le géant américain, cette sanction annonce un bouleversement potentiel de l'environnement juridique des acteurs du web, bien au-delà de Google.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • RetD4Ever
    RetD4Ever     

    La fin de cette politique d'extraterritorialité est une bonne chose: elle permettra à tous ceux à qui la diffusion d'informations personnelles par Google porte préjudice d'obtenir enfin le retrait de celles-ci.
    Jusqu'ici les avocats de Google plaidaient systématiquement, et avec succès, l'extraterritorialité. Victime d'une campagne de cyberdiffamation, j'ai par exemple perdu un référé contre la firme de Mountain View.

Votre réponse
Postez un commentaire